Xiaomi Roborock S50

395.93€
Xiaomi Roborock S50
6.6

Efficacité mode aspirateur

9.5 /10

Efficacité mode lavage

5.5 /10

Finition

9.0 /10

Prix (en comparaison avec son petit frère)

5.0 /10

Intérêt par rapport au V1

4.0 /10

Points positifs

  • Jolie
  • Efficace sur tapis
  • Base de recharge très petite
  • Performant

Points négatifs

  • Serpillière très gadget
  • Pas de réelle révolution par rapport au V1
  • 50% plus cher que le V1

Bonjour à tous, aujourd’hui en présentation sur le blog, nous allons vous parler de l’Aspirateur robot connecté Xiaomi Roborock S50. Cet aspirateur est la seconde génération du fameux Aspirateur robot Xiaomi. Bien évidemment qui dit seconde génération, dit fonctionnalités en plus ! Alors oui bien évidemment. Mais également un beau changement niveau design.

Par contre est ce qu’il vaut vraiment le coup ? Est il prometteur comme beaucoup de tests le laissent penser ? Vaut il son prix ? Alors on va essayer de répondre le plus précisément à cette question et notamment pour la dernière, cela dépend de avec quoi on le compare. Donc je vous invite à lire complètement l’article car la conclusion risquerait de vous surprendre.

On va donc faire une présentation de ce Xiaomi Roborock S50 mais sans le déballage, car pour ce genre de produit, l’emballage n’a que très peu d’importance. On va plutôt parler du produit en lui même, de ses fonctionnalités. Des solutions proposées par l’application et bien évidemment un tour par Jeedom !

Les caractéristiques du Xiaomi Roborock S50

  •  Balayage et nettoyage 2 en 1 : double nettoyage : aspiration et lavage
  • Planification intelligente des itinéraires : le Laser Distance Sensor (LDS) permet au robot de scanner son environnement à 360 degrés, 1800 fois par seconde, avec l’algorithme de localisation et de cartographie simultanées pour cartographier votre maison
  • Utilisation avec l’application : zone de nettoyage personnalisée disponible, un seul clic pour définir où vous voulez nettoyer avec la carte
  • Batterie de grande capacité 5200mAh : le robot possède une batterie Li-ion de 5200mAh qui assure 2,5 heures de nettoyage pour une maison de 250m² en pleine charge
  • 2000Pa Super Suction : avec une forte puissance, le robot absorbe tous les débris
  • Assistant tout puissant : capable d’escalader des obstacles de 2cm, pare-chocs en caoutchouc de 2 mm, capteur de pression LDS à 360 degrés, 4 capteurs d’escalier anti-chute, mise hors tension automatique après avoir quitté le sol, capteur automatique de recharge

L’aspirateur robot Xiaomi Roborock S50 en lui même

Alors dans ce paragraphe, il y aura beaucoup de photos personnelles. Les photos n’ont pas été prises directement après le déballage. Il est donc possible que vous voyez un peu de poussière sur certaines mais cela prouve qu’il est utilisé ! En effet on possède ce modèle depuis un peu plus d’un mois.

Xiaomi Roborock S50

Alors voici la bête ! Nous restons sur la couleur blanche typique Xiaomi. Mais il faut dire que cela lui va très bien. On était habitué à cette couleur avec la première génération alors il aurait été dommage d’en changer pour la seconde. Sur le haut du robot, on retrouve les boutons de fonctionnalités. Sur le milieu, la protubérence cachant le laser et sur le bas, un rappel de la marque Roborock.

Les boutons présents sur le Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

Sur la partie supérieure, nous retrouvons donc les 3 boutons de fonctionnalités :

  • le premier en forme de carré qui vous permettra de faire faire un retour au point de départ au robot
  • le bouton de mise en marche ou arrêt du robot
  • la petite prise pour un retour à la base de chargement

Le Laser Distance Sensor du Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

C’est sous cette protubérence blanche avec le logo Roborock apposée sur le dessus que se cache le laser. Pour rappel, ce laser permet au robot de scanner son environnement à 360 degrés, 1800 fois par seconde. C’est lui qui permet au robot de cartographier précisément votre maison.

Le dessous du Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

Voici à quoi ressemble le dessous du robot Xiaomi Roborock S50. Je vais vous passer ici plusieurs photos pour vous montrer les différentes parties et différents éléments.

Xiaomi Roborock S50

Tout d’abord, nous avons ici l’étiquette produit reprenant plusieurs informations comme le nom du produit, le modèle, ainsi que d’autres infos habituelles.

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

Ici nous retrouvons l’emplacement de la brosse principale. Tout comme sur la première génération de cet aspirateur, cette brosse principale s’ôte très facilement permettant un nettoyage rapide. Il suffit de resserrer les deux parties où vous voyez les petites flèches oranges et le tour est joué. Vous avez directement accès à la brosse et vous pouvez donc l’enlever facilement afin de la nettoyer.

Xiaomi Roborock S50

Sur cette partie nous retrouvons diverses choses :
  • les deux capteurs qui permettront la recharge du robot un fois retourné sur son socle de chargement
  • la petite roue directionnelle
  • les capteurs qui sont au nombre de 4
  • et la brosse rotative
Le bac à eau

Alors pour le bac à eau on change de photographe c’est Mathieu qui a pris les photos (oui gros gros travail d’équipe lol). Alors une des nombreuses choses mises en avant sur cette V2 est la présence d’un bac additionnel d’eau pour passer la serpillière en même temps que l’aspirateur tourne.

Xiaomi Roborock S50

Voici le bac alors il est simple. Sur le dessous on trouve des scratchs pour venir fixer les lingettes, et deux trous pour laisser passer l’eau, on verra plus tard que la positon de ces trous n’est pas forcément la plus judicieuse.

Xiaomi Roborock S50

Sur le dessus on retrouve le bouchon pour remplir/vider le bac.

Xiaomi Roborock S50

Ce bac vient se placer derrière le robot.Xiaomi Roborock S50

Et le voilà une fois en place. Rien de plus à dire sur ce point là, on verra plus loin comment il se comporte en fonctionnement.

L’intérieur du robot Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

En ouvrant le capot du robot, nous avons directement accès au réservoir à poussières. Nous retrouvons également la petite brosse de nettoyage qui est directement placée dans l’aspirateur. Cela est plutôt bien pensé car cela évite de la perdre. Le réservoir à poussière a une capacité de 0.48 L. Il est à peine plus grand que sur la première génération, qui lui proposait un réservoir de 0.42 L.

Comme pour la brosse principale, l’accès à ce réservoir est des plus simple. Il suffit de pousser le petit clip sur la partie centrale haute et vous avez le réservoir entre vos mains.

Xiaomi Roborock S50

Sur le dessous de ce réservoir, vous retrouvez le filtre qui s’ôte lui aussi très facilement pour permettre un nettoyage rapide. A savoir que ce filtre peut être passé sous l’eau pour un nettoyage plus en profondeur. Cela évite d’avoir à le changer trop régulièrement. Personnellement, dans notre usage, le bac à poussières est vidé tous les deux jours, le filtre est “secoué” à chaque fois et nous passons le filtre sous l’eau pour un nettoyage plus en profondeur une fois par semaine.

La base de recharge du robot Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

Comparativement au robot première génération, la base de recharge est bien plus petite. Nous retrouvons sur le dessus une petite diode qui vous indique que la base est bien en charge. Sur le bas de la base de recharge, nous retrouvons les deux capteurs métalliques qui rentreront en contact avec le robot pour la mise en charge de ce dernier.

Voici donc les deux côte à côte :

Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

Voilà donc pour la description physique du robot Xiaomi Roborock S50. Pour en faire une petite conclusion rapide, la qualité est présente, le design est plutôt sympa. Il est très facile d’entretien.

Passons maintenant à l’application du robot Xiaomi Roborock S50

Alors bien évidemment, nous utilisons l’application MiHome pour le contrôle de ce robot Xiaomi Roborock S50. Nous allons voir ici les possibilités apportées par cette application pour l’utilisation du robot Xiaomi Roborock S50.

Xiaomi Roborock S50

Voici le robot Xiaomi Roborock S50 intégré à MiHome est installé dans le Séjour. Sur cette tuile, on retrouve une photo du robot, son emplacement, son nom ainsi que son état actuel.

Xiaomi Roborock S50

En cliquant sur la tuile, nous arrivons directement sur le tableau de bord. On retrouve la dernière carte de nettoyage du robot. Un petit point jaune indique l’emplacement actuel du robot. Ici il se trouve sur sa base de chargement.  En dessous de la carte, nous avons trois informations qui sont la surface de nettoyage du dernier passage, le pourcentage de batterie du robot ainsi que le temps qu’il a mis pour effectuer le dernier nettoyage. Encore en dessous, nous avons les fonctions de mise en service du robot. Le bouton GO pour envoyer le robot à un endroit précis. Le bouton Dock pour le renvoyer à sa base de chargement.

Et enfin, le bouton Clean permet de lancer un cycle de nettoyage. Et pour finir, une petite nouveauté, le bouton Zoned cleanup afin de déterminer de 1 à 5 zones de nettoyage ciblées selon les besoins qu’il pourra parcourir de 1 à 3 fois.

Le menu général du robot Xiaomi Roborock S50

Xiaomi Roborock S50

C’est en cliquant sur les trois petits points en haut à droite du tableau de bord que vous accèderez au menu général pour le robot Xiaomi Roborock S50. Voici ce que nous retrouvons dans ces différents menus :

Vaccum settings

Xiaomi Roborock S50

Ici nous pouvons régler la zone, le volume, activer ou non le mode carpet. Ce mode permet au robot de détecter les tapis et de ce fait, une fois qu’il passera sur l’un d’eux, sa puissance d’aspiration se verra modifiée pour une aspiration plus forte et donc un résultat parfait. Et enfin nous avons le DND mode avec lequel vous règlerez un créneau horaire pendant lequel vous ne souhaitez pas faire fonctionner le robot.

Timer

Ici vous avez la possibilité de paramétrer un timer de mise en marche du robot avec l’heure de départ, la répétition de ce timer (quotidien, jours de la semaine, weekends, personnalisé) ainsi que le mode de nettoyage.

Cleanup mode

Xiaomi Roborock S50

Ici vous retrouvez les différents modes de nettoyage de ce robot Xiaomi Roborock S50. Ils sont au nombre de 4 : Quiet, Balanced, Turbo et Max. Vous avez aussi le mode Mop pour le lavage du sol.

Voice pack

C’est ici que vous choisirez la voix que vous voulez entendre lorsque votre robot aura quelque chose à vous dire. Toujours pas de français de disponible mais par contre, nous avons l’anglais. Ce qui est déjà pas mal.

Notifications

Vous pouvez ici activer ou non les notifications du robot. Par exemple, nettoyage terminé. Problème sur les capteurs. Robot bloqué…

General Settings

Xiaomi Roborock S50

Là nous avons les réglages de base comme pour tous les devices contenus dans Mi Home. Vous retrouvez :

  • Renommer le device
  • Partager le device
  • Emplacement du device
  • Mises à jour
  • Supprimer le device
  • Ajouter un raccourci
  • Informations
  • FAQ
Cleaning history

Xiaomi Roborock S50

En cliquant sur ce menu, vous retrouverez l’historique des cycles de nettoyage de votre robot Xiaomi Roborock S50. Un résumé vous sera proposé en premier lieu avec le temps total de fonctionnement depuis la première mise en service, la surface totale nettoyée et le nombre de cycles faits. En dessous, vous avez la liste de tous les cycles avec la date et l’heure du cycle, la surface, le temps passé pour nettoyer la zone. Et sur chaque ligne vous pouvez avoir accès à la carte de nettoyage.

Care

Xiaomi Roborock S50

En cliquant sur le menu Care, vous aurez un état de tous les consommables du robot Xiaomi Roborock S50. Le filtre, la brosse rotative, la brosse principale, les capteurs. Et bien évidemment vous avez la possibilité en cliquant sur Buy now de commander directement les consommables.  Si vous changez le filtre par exemple, vous avez bien évidemment la possibilité de remettre le compteur à 0 en cliquant dessus et en demandant un reset du consommable.

User manual & customer service

Xiaomi Roborock S50

Ici vous aurez tout un tas d’informations sur le robot comme par exemple son numéro de série, un guide de démarrage, comment installer la serpillière, comment fonctionne le robot. Et tout un tas d’autres informations.

Remote Controls

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

C’est en cliquant sur ce menu que vous pourrez contrôler votre Robot avec votre téléphone. Un peu comme une manette de jeux vidéo. C’est sympa d’y avoir pensé mais sachant que le robot est très intelligent et nettoie votre pièce intégralement, je trouve que très peu d’utilité à ce menu mise à part faire mumuse de temps en temps.

Voilà donc pour la description de l’application MiHome permettant de contrôler le Robot Xiaomi Roborock S50. Elle est comme pour tous les devices très complète et assez simple d’utilisation. Personnellement, nous y allons que très peu souvent sachant que le robot est paramétré pour une mise en service quotidienne.

Usage et ressenti du Xiaomi Roborock S50

Alors là on va arriver sur un paragraphe intéressant, puisque effectivement si on compare cet aspirateur avec le dernier Neato quasi deux fois plus cher, celui là devient un incontournable. Mais je ne vais pas prendre cette orientation, je vais le comparer avec son petit frère le V1 en me focalisant sur les nouveautés mises en avant sur cette V2. Et vous allez voir que la conclusion ne sera pas du tout la même. Alors tout d’abord voyons ce qui est mis en avant sur cette V2 :

  • capable de monter des marches plus hautes
  • fonction serpillière
  • notion de zone cleanup
Le zone Cleanup du Xiaomi Roborock S50

Alors pourquoi je commence par le dernier, tout simplement car ce que je pressentais il y a 3 mois s’est produit. Les fonctions Zone Cleanup / Go to qui sont purement software ont belles et bien commencées à être déployées sur les robots Aspirateur V1. OUI VOUS AVEZ BIEN LU les aspis V1 reçoivent actuellement des mises à jour rajoutant ces deux fonctionnalités. Donc inutile de payer plus cher pour ces fonctionnalités. Mais tout d’abord que valent ces fonctions.

Alors la fonction zone cleanup permet de définir une zone sur sa carte afin que l’aspirateur s’y rende et procède au nettoyage une fois, deux fois ou trois fois selon votre choix. Alors ça marche très bien et c’est pratique pour lui faire nettoyer autour de la table de la cuisine le soir, ou autour de la litière des chats si vous en avez.

Mais il y a deux ombres relativement dérangeantes sur cette fonctionnalité (je ne parle pas de la fonction go to qui est juste de lui dire de se rendre à un endroit) :
  • impossible de mémoriser des zones donc strictement impossible de programmer le robot pour passer l’après midi sur toute la zone et le soir dans le secteur mémorisé. Cette fonction est strictement one shot et unique, à chaque fois il faut redessiner la ou les zones.
  • l’application se base pas sur une map complète qu’elle aurait mémorisé mais sur la dernière carte du dernier nettoyage. Et imaginons que l’après midi même le robot a commencer son cycle et que vous l’ayez arrêté pour une quelconque raison et renvoyé à sa base. Le soir lorsque vous voudrez faire un zone cleanup pour nettoyer la cuisine vous aurez devant les yeux une carte complètement partielle voir vide. Et il faudra déplacer le robot pour qu’il découvre un peu pour lui définir sa zone.

Alors ces deux points noirs sont purement logiciel et donc seront probablement résolus par une mise à jour. Toujours est il que depuis que j’ai l’aspirateur il y a eu plusieurs mise à jour firmware et plusieurs mise à jour de MiHome et que ce soucis est toujours présent.

La fonction serpillière

Alors quand on sait que Xiaomi a sorti ceci :

Serpillière Electrique Xiaomi – Déballage Test Avis

On pouvait imaginer qu’il révolutionne la notion du robot nettoyeur !!! Que nenni. Ils ont simplement fait comme tous les robots a à peine 100 euros c’est à dire un simple réservoir qui coule sur une lingette. Donc autant être clair c’est pas ça qui va détacher. A la rigueur ça va désinfecter (si vous mettez du produit) et nettoyer en surface.

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

Sur les photos on constate bien plusieurs choses :
  • alors oui il fait serpillière
  • vous vous rappelez les deux trous que je vous ai présentés plus haut lors de la présentation, j’étais sceptique sur leur placement, ben cela est confirmé par les traînées d’eau qui sont laissées et par la zone réelle sale sur la lingette
  • quand on voit la couleur de la lingette on voit quand même que ce n’est pas si inutile même si c’est simplement de l’humidification de sol et nettoyage superficiel.

Je vous met ici la conclusion de Mathieu qui a testé le mode lavage, car moi je l’ai pas testé ayant eu par le passé des Ilife en test et c’est le même principe.

Alors, parlons un peu du mode lavage. Le Robot Xiaomi v2 est équipé d’un petit bac à eau qui contient 140 mL. Cette quantité d’eau permet un nettoyage, chez moi, de 55 minutes, soit environ 60m². J’étais très content de l’arrivée de cette fonction sur le robot, surtout aux vues de ce qui a été fait sur leur dernier balai.

Mais il faut bien dire que j’ai été un peu déçu par cette simple serpillière humide. Alors, oui, elle fait son taff. Elle permet d’entretenir le sol. Mais elle ne permet pas de mettre mon balai vapeur à la remise. Il faudra toujours le passer de temps en temps pour laver le sol en profondeur, ce que ne fera pas le robot.

Capable de monter plus haut

Voilà j’attaque ce dernier point qui est selon moi le SEUL REEL INTERET de cette version V2 si vous êtes confrontés au soucis. L’aspi V2 est censé pouvoir franchir des zones plus hautes. Ça tombe bien depuis que j’avais refait une partie de mon séjour en y mettant des tapis (enfants oblige) mon aspi V1 soit ne montait pas sur le tapis soit s’embourbait dedans. Pour tout vous dire c’est la première chose que j’ai essayé avec le V2 (j’avais d’ailleurs publié une vidéo sur instagram). ET OUI ! L’aspi V2 gère le tapis sans encombre.

Xiaomi Roborock S50

Il possède même un option pour lui dire d’ajuster son aspiration si il détecte un tapis. Cela marche on entend très bien l’aspiration s’accentuer lorsqu’il est sur le tapis.

Pour finir avant de faire un bref détour par Jeedom voici les deux côte à côte.

Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50 Xiaomi Roborock S50

On peut voir qu’ils ont tournés, quand on vous dit que ici on teste avant de publier 😉 COIN COIN

Le Xiaomi Roborock S50 dans JEEDOM

Alors cette partie sera brève car oui tout comme son petit frère il s’intègre dans le plugin Xiaomi Home et de la même façon. Si vous nous suivez depuis un moment vous devez savoir que je suis très proche de Lunarok et que j’ai beaucoup participer sur ce plugin avec notamment l’intégration en avant première du reverse complet de la gamme WIFI Xiaomi et quand je vois les nouveaux produits qui s’intègrent sans toucher au code en ajustant juste la conf, je suis assez content car cela veut dire que la compréhension était bonne.

Cependant ce V2 tout comme son petit frère fait partie des 4 produits que j’ai en tête qui ne donnent pas leur token (aspi V2, aspi V1, Plafonnier Philips, et Cuiseur à riz).

Pas d’inquiétude dans la doc du plugin tout est décrit pour pouvoir le récupérer facilement. Après attention Xiaomi n’aime pas ça et dans les dernières mise à jour de Mi Home essaye de bloquer la récupération notamment pour les aspirateurs. La doc du plugin vous aiguille pour ceci puisqu’il vous suffit soit de rétrograder votre version de MiHome pour l’intégration soit comme moi d’avoir une tablette (celle de fiston) qui est figé en 5.0.9 et sert pour les intégrations. Quoiqu’il en soit une fois que vous avez le token plus de soucis (tant que vous ne faites pas de reset de l’aspirateur)

Xiaomi Roborock S50

Alors on retrouve toujours :
  • le statut
  • la surface nettoyée
  • la durée de nettoyage
  • les erreurs
  • la possibilité de régler l’aspiration (attention vous pouvez aller au delà de l’aspiration max turbo de Mihome)
  • la possibilité de lancer l’aspiration
  • de l’arrêter
  • de la mettre en pause
  • renvoyer l’aspirateur à la base
  • de faire un spot cleaning
  • le localiser (il parlera)

Alors malheureusement il n’y pas de possibilité relative au zone cleanup puisque on ne peut pas les enregistrer. Si Xiaomi le fait, cela sera utile pour déjà les raisons évoquées au dessus mais aussi pour très certainement pouvoir appeler une mémoire depuis Jeedom.

Conclusion

Alors si vous avez lu l’article au complet, vous devriez deviner ma conclusion et en fait il y aura deux conclusions. Si on compare ce produit aux concurrents comme Neato (alors je me permet de les citer car je possède aussi un Neato Botvac Connected), ce robot pour son prix est juste un MUST HAVE.

Par contre si on compare le Xiaomi V2 à son petit frère le V1 et que l’on met en corrélation ceci :
  • écart de prix moyen de 120€ soit quasiment 50% de plus (oui comparons vraiment et on est bien à 50% de plus)
  • une fonction serpillière qui est gadget, décevante (par rapport à l’habitude de Xiaomi d’être précurseur proactif et innovant)
  • une fonction zone cleanup qui dès son annonce j’étais persuadé qu’elle arriverait sur le V1 (ce qui ce confirme actuellement, j’ai personnellement eu la mise à jour) et qui en l’état est plutôt contraignante pour le côté automatisation
  • alors certes sur les photos je le trouvais plus moche mais en réalité il flatte plus la rétine
  • oui il surmonte des obstacles de quelques mm de plus et dans mon cas ça me sauve pour le tapis
  • oui le chargeur est plus petit

Mais si vous n’avez pas besoin qu’il franchisse des obstacles (le V1 le fait aussi, mais le V2 monte quelques mm de plus) car pour moi c’est la seule vraie différence positive, mis à part son esthétisme. ECONOMISEZ 120€ et procurez vous un V1 et profitez en avant qu’il ne reste plus que le V2 en vente. Si les fonctionnalités et caractéristiques du V2 vous intéressent alors foncez aussi il ne vous décevra pas.

Pour le V2 :

Xiaomi Roborock S50

Pour le V1

Xiaomi Roborock S50



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m’appelle Ludovic Sarakha j’ai 32 ans et je suis habitant de Clermont-Ferrand. Concernant les études il faut savoir que bien que j’ai travaillé dans l’informatique (SSII internationale) et maintenant dans la domotique, j’ai un doctorat de Chimie des matériaux. Je suis un autodidacte passioné d'informatique, de domotique et de tout ce qui tourne autour des objets connectés

16 commentaires

  1. Salut,
    l’essai est très bien mais dans la conclusion tu oublie certains détails, certes pour une grande partie des personnes n’y ferait pas attention, ou n’y serait pas sensible ; mais il possède des capteurs de meilleurs technologie, sa batterie a une capacité plus grand donc autonomie et surface plus importante (a prendre en compte pour les grandes habitations) et son aspiration est plus puissante aussi. Mais un autre détail : la carte fait une rotation de quelques degrés de temps en temps et du coup elle se “superpose” suite aux nouveaux passage du robot => et il n’arrive plus a retrouver la station de charge : c’est là qu’intervient le “remote control” :p

    Tout comme toi j’en arrive a la conclusion qu’il ne mérite pas ses 50% plus cher que la v1 mais ça fait quand même plaisir d’avoir la dernière techno dans la bête. Pour 120 balles de plus que la v1 ça reste toujours moins cher que les autres marques qui ne l’égalent toujours pas.

    • Je n’ai jamais eu ce phenomene de rotation de la carte.
      L’aspiration plus forte est que logiciel. Car depuis jeedom la v1 tu peux atteinde le meme nombre de rotation par minute du moteur. Mais oui le v1 est annoncé a 1800 et le v2 a 2000
      Les batteries sont identiques sur les deux modeles ce sont des 5200mah
      Concernant les capteurs ils ne sont pas de meilleurs technologies juste que le v2 en possède un de plus 13 contre 12.

      Voila un tableau comparatif

      https://smartrobotreviews.com/reviews/the-new-xiaomi-robot-vacuum-vs-first-generation.html

      Sachant que du coup la notion de virtual wall est donc disponible dans le v1 maintenant

      Alors oui je suis d’accord avec toi au prix et vu sa techno il faut foncer car un equivalent chez neato ou autres (d’ailleurs ya meme pas de vrai equivalent) c’est 2 a 3 fois le prix.

      Mais vu que tous les autres tests le vénérait en comparaison au reste du marché. J’ai préféré faire une double conclusion en le comparant a son petit frere. Et je pense que pour 120€ de moins son petit frere devrait interesser beaucoup de monde avant qu’il disparaisse. Meme son petit frere que je psosède je le trouve bien meilleur que mon neato botvac connected.

      En gros pour conclure oui a son prix / techno il vaut largement le coup. Mais pour 80% des gens le v1 est encore plus une meilleure affaire, c’est surtout ça que je souhaitais mettre en avant

  2. Merci pour le test toujours aussi complet comme d’habitude , je l’attendais avec impatience.
    Je vais donc rester sur la V1 qui me convient très bien. Le mode serpillière me l’aurais fait acheté s’il aurais était plus performant.
    Dommage je ne trouve pas de robot serpillière vraiment puissants.

    Encore merci vous faite du bon boulot !!!!

  3. Salut,
    La question que je me pose concerne les filtres. Ceux du v2 sont apparemment nettoyable à l’eau contrairement à ceux du v1. Du coup, est-ce qu’ils sont compatibles entre eux ? Comme ca, quitte à acheter de nouveaux filtres, autant prendre ceux lavables.
    Merci pour le test !

  4. J’ai vu une vidéo récemment, où le mode serpillère semblait plus performant. Il me semble que l’utilisateur avait mouillé la serpillère avant de lancer le robot, et du coup l’eau du réservoir avait l’air de s’écouler sur toute la surface, au lieu de rester dans la zone autour des trous.
    Ce qui ne doit pas changer la performance du nettoyage, juste la surface.

  5. Merci pour cet article très intéressant. J’ai eu aussi la mise à jour de la zone Zoned cleanup sur la V1. Je me demandais avec des gros doutes l’efficacité de la serpillière, j’ai ma réponse.

  6. Je plusoie l’intérêt limité de la serpillière qui ne remplacera pas un balai et de l’huile de coude, elle a néanmoins le mérite d’exister et permet tout de même de nettoyer un certain nombre de traces pas trop incrustées.

    « l’application se base pas sur une map complète qu’elle aurait mémorisé mais sur la dernière carte du dernier nettoyage… »
    J’ai l’impression que ce n’est plus vrai depuis 1 jour ou 2 – chez moi en tout cas – ça fait 2 nettoyage que l’appli garde la map complete de la maison, elle garde aussi la dernière zone sélectionnée.

  7. J’ai aussi la rotation de la carte de quelques degrés de temps en temps, je sais pas si d’où ça vient, je me demande si ça arrive pas de patiner sur place sous un meuble ou autre, il crois tourner et ça le décale.

  8. Merci pour cet article. La fonction permettant de choisir des zones de nettoyage m’intéresse tout particulièrement (pour nettoyer autour de la table ou autour du poêle). Mais il semblerait que cette fonction ait été reportée sur la v1 ? est-ce confirmé car c’est la seule raison qui me pousserait à prendre un v2 plutôt qu’un v1.

    • Salut merci pour ton “Merci pour cet article” .
      Malheureusement tu as pas du lire l’article je pense car la réponse à ta question y figure 3 fois, c’est même le fond de mon analyse de comparaison avec son frère le v1 et c’est ma conclusion.

  9. Je me suis mal exprimé, je me suis permis de poser la question car j’ai vu cette info dans ton article justement. Tu notes dans ta conclusion que “cette info se confirme puisque tu as reçu la mise à jour”. Je voulais savoir si cette fonction, après test, est 100% équivalente avec la v2 (puisque mon choix va se situer fortement sur cela). Merci pour la précision !

  10. Bon du coup pas de programmation possible pour le nettoyage de zone, problème de rotation de carte chez pas mal d’utilisateurs qui fait que les rectangles ne sont plus au bon endroit… La carte qui doit se recréer à chaque fois…
    Bref quand on voit le prix du Neato D7 finalement ici on à un robot pas cher mais fini à l’arrache

  11. LAFOREST FRANCK le

    Comment se comporte le robot quand il est en mode mop lorsqu’il rencontre un tapis. Va-t-il vouloir monter dessus ou alors va-t-il dans ce mode chercher à l’eviter ? Parce que la serpillière humide sur le tapis c’est moyen… Ainsi doit-on consacrer le mode mop uniquement aux pièces avec des sols durs (cuisine, salle de bain) ou peut-on l’utiliser dans les pièces qui comportent à la fois des sols durs et des tapis ?

Laisser un commentaire