Salut à tous, c’est Mathieu. Aujourd’hui, on se remet au bricolage, ça fait longtemps, mais ça fait du bien. Nous allons réaliser un bras articulé rotatif à 360 degrés pour nos caméras d’action. Ce bricolage vous permettra de filmer vos aventures comme si un caméraman vous suivait tout le temps, ou qu’un drone volait à vos côtés pour faire des prises de vues.

Bras articulé rotatif : le matériel nécessaire

Pour ce « petit » bricolage, nous n’avons pas besoin de grand-chose. Tout d’abord, il vous faudra une roulette trouvable dans n’importe quelle grande surface de bricolage ou dans un de vos nombreux tiroirs remplis de pièces en tout genre de votre garage (y’a pas que moi qui en ai, si ?).

Tant que vous êtes au magasin de bricolage, prenez un sac de rondelles (les plus grosses, et des moyennes de diamètre 6mm) et des écrous de 6mm et de 4, ainsi qu’une tige filetée de 6mm. Enfin, il vous faudra une perche à selfie, j’ai pris celle là.

Cette dernière est bien car elle est pliable. De plus, elle peut recevoir facilement un contrepoids. Évidement, il nous faudra une caméra (moi ce sera la xiaomi), et son pack d’accessoires. Oui, je sais, je ne vous ai pas fait de test sur l’action cam de Xiaomi, mais ça va venir, il ne fait pas suffisamment beau pour faire des vidéos sympas…

Bras articulé rotatif

Bras articulé rotatif : la construction

Allez, on attaque. Tout d’abord, on enlève la roue de notre roulette articulée.

Bras articulé rotatif

Ensuite, il faut percer un trou pour l’attacher sur la fixation de notre caméra. On élargit le trou dans l’attache de la fixation pour que la tête de la vis puisse passer.

Bras articulé rotatifOn fixe le tout avec un boulon de 4mm et un écrou derrière tout ça.

Bras articulé rotatifEnsuite, on prend la perche à selfie et on perce un trou afin de l’attacher à notre roulette. Un petit pré-trou, puis un plus grand ensuite de 6mm.

Bras articulé rotatif

On peut maintenant fixer notre perche sur notre roulette.

Bras articulé rotatif

C’est très bien mais ça penche pas mal quand même… C’est pour ça qu’on va mettre un contre-poids et équilibrer le tout. On insère donc la tige filetée sur l’extrémité de notre perche à selfie.

Bras articulé rotatif

Puis on installe le système de contre-poids fait des rondelles tenues pour les écrous. Il ne vous reste plus qu’à équilibrer le tout en rajoutant ou en enlevant des rondelles. Vous pouvez aussi déplacer les rondelles plus ou moins loin de l’axe.

Une fois équilibré, vous pouvez fixer le support sur votre casque.

Bras articulé rotatifEt voilà ce que ça donne… Ça fait moins l’impression de 8, avec le casque sur la tête.

Promis, je vous mettrai des vidéos de mes exploits sur le test de l’action cam Xiaomi. Aujourd’hui pas trop le temps, il fait nuit, il neige et je ne suis malheureusement pas à la montagne !

Bras articulé rotatif : la conclusion

Ce petit bricolage se fait assez rapidement et permet de faire de superbes vidéos. Vous en trouverez pas mal sur youtube en recherchant gospin360. Alors c’est sûr qu’on ne passe pas inaperçu avec un casque comme ça sur la tête, mais utilisez-le quand vous êtes tout seul. Bien sûr, ce bras articulé peut s’utiliser en ski, mais aussi en VTT, en skate, … Attention quand même en forêt à pas vous prendre la tête, enfin la caméra dans les arbres.

 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 35 ans, et je vis à Limoges. Je suis prof d'EPS, et passionné de domotique. Amateur de DIY et de bricolage, j'aime aussi la cuisine, le bon vin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.