Salut à tous, c’est Mathieu. Aujourd’hui, nous allons reprendre un peu l’électronique. Nous allons faire un capteur de CO2 connecté avec un nodemcu. On pourra très facilement remplacer le nodemcu par un Wemos, plus petit et moins cher, mais j’en avais un sous la main. Il sera contrôlable par EspEasy.

Capteur de CO2 connecté : les pré-requis

Tout d’abord, j’espère que vous avez lu les articles du blog sur les nodemcu (ou les wemos) et EspEasy. Sinon, pas de panique, je vous mets les liens : les bases, et le capteur de particules fines.
Ensuite, normalement, vous aurez donc configuré votre plugin dans Jeedom pour pouvoir connecter tous vos node dessus.
Enfin, il vaut faudra un nodemcu,

capteur de co2 connecté

et un capteur MHZ19, et 4 petits câbles pour relier tout ça.

capteur de co2 connecté

Capteur de CO2 connecté : EspEasy

EspEasy a sorti une nouvelle version de son firmware. On va en profiter pour mettre cette dernière. On la télécharge ici, puis on lance le programme pour flasher le nodemcu connecté sur votre ordinateur, nous prendrons la version test en 4096.
Notez que si vous voulez mettre à jour un EspEasy, il suffit de vous rendre sur l’ip de votre EspEasy, Tools, Load, et de choisir le firmware que vous voulez injecter. Pratique, non ?
Une fois injecté, vous pouvez débrancher votre nodemcu.

Capteur de CO2 connecté : les branchements du MHZ19

Alors là, c’est tout simple. On alimente notre petit capteur, en connectant son VIN à la sortie 5V de notre nodemcu, et le GND sur le GND. Enfin, nous relions son RX (moi, GPIO-2) à un des pins du nodemcu, ainsi que le TX (GPIO-0) à un autre. C’est tout…

Capteur de CO2 connecté : la configuration de l’EspEasy

Tout est normalement déjà expliqué dans les précédents tuto, mais je vous fais un rapide résumé. Lors de sa première connexion, l’EspEasy s’annonce en créant un réseau avec un SSID « ESP_EASY_0 ». Alors, vous vous y connectez, et vous renseignez le réseau sur lequel il doit se connecter. Quand tout est bon, il vous annonce l’IP qu’il va prendre sur votre nouveau réseau. Libre à vous de la fixer ou pas. Vous vous reconnectez sur votre réseau, et allez sur l’ip de l’EspEasy.
Dans « Main », vous aurez les renseignements généraux, et dans « config », vous pourrez changer son petit nom. Dans « Controllers », vous renseignerez l’IP, le port, le protocole, et le controler publish que vous trouverez dans la configuration de votre plugin Jeedom EspEasy.

capteur de co2 connecté
Et enfin, dans devices, nous allons renseigner notre capteur comme ceci.

capteur de co2 connecté

Capteur de CO2 connecté : son intégration dans Jeedom

Maintenant, vous allez dans Jeedom, dans le plugin EspEasy, et vous passez en mode inclusion. Le capteur apparaît et remonte nos informations.

Capteur de CO2 connecté : conclusion

Vous voilà avec un capteur de CO2 connecté qui peut vous permettre plein de chose. Il peut être un simple indicateur de votre qualité d’air. Mais, il peut aussi entrer dans des scénarios de ventilation. Par exemple si le taux de CO2 est supérieur à 600, passez la VMC en mode puissance maximale. Si, au contraire, le taux de CO2 est normal, repassez en mode VMC tranquille.
Voilà, j’espère que ce petit bricolage vous a plu. Bon courage.



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 35 ans, et je vis à Limoges. Je suis prof d'EPS, et passionné de domotique. Amateur de DIY et de bricolage, j'aime aussi la cuisine, le bon vin.

4 commentaires

  1. Pingback: Bilan de la Semaine 9 - La Domotique de Sarakha63

  2. Bonjour et merci pour cette belle idée je viens d’ajouter le co2 a mon capteur de particules 😉 j’ai une petit question la valeur U correspond a quoi chez moi elle est a 0?
    Merci d’avance

    Julien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.