La Domotique de Sarakha63

Centre de contrôle : le relooking partie 3

Salut à tous, c’est Mathieu. Aujourd’hui, nous allons poursuivre notre relooking de Jeedom, et surtout optimiser ses interactions en faisant un centre de contrôle. Alors pas interactions au sens jeedomien du terme, vous l’avez bien compris, mais interaction dans le sens où il sera possible après ce petit article d’interagir plus facilement avec sa domotique.

Centre de contrôle : les designs.

Alors, normalement, si vous êtes un lecteur assidu de notre blog, vous devez tout savoir dessus. Quoi vous n’avez pas lu le dernier article que tout le monde s’arrache ? Dans ce cas, il vous faut commencer par là.

Designs dans Jeedom : le relooking partie 2

J’ai donc choisi le design présenté dans l’article pour ma tablette. Vous devrez adapter les dimensions de votre design aux dimensions d’affichage de cette dernière.

Centre de contrôle : la tablette

Alors là, il faut faire un choix, et ce choix dépendra de vos besoins. Vous pouvez très bien imaginer le recyclage d’un vieux smartphone pour faire un centre de contrôle dans une salle de bain, ou juste pour un éclairage. Par contre, si vous voulez tout pouvoir gérer, il vous faudra une plus grande tablette. Je suis parti sur une 12 pouces mais une 10 pouces pourrait suffire.
Donc mon choix s’est porté sur la Chuwi 12 pouces.

Elle est grande et avait comme gros avantage que je l’avais à la maison depuis quelques temps sans m’en servir vraiment. Le minimum nécessaire sera installé sur cette tablette afin de réduire la surcharge de cette  dernière.

Centre de contrôle : le support.

Dans cette partie, je ne vais pas trop détailler. Vous trouverez plein d’explications sur ce site, et un tuto d’installation est disponible. Je suis parti sur son fichier stl que j’ai sorti avec mon imprimante 3D, et me suis fait un cadre de la même façon, en utilisant le logiciel thinkercad. Oui, parfois l’impression 3D est utile, et ne sert pas qu’à imprimer des groots, des benchys, des cubes, ou des pièces pour améliorer son imprimante… Comme vous le voyez sur la photo ci après, le cadre est en deux parties car je n’ai pas un plateau qui fait plus de 30 cm…

Une fois assemblées, les deux parties forment le cadre qui cache les bords et le câble usb qui recharge cette dernière.

Centre de contrôle : la gestion.

C’est bon tout est OK. Ma tablette est branchée, elle affiche mon design, tout est OK. Oui, j’aurai pu m’arrêter là, mais c’est mal me connaitre. Je souhaitais que ma tablette s’allume toute seule, et qu’elle s’éteigne toute seule, et même qu’elle se charge toute seule.


Donc, on repart. Alors, trop facile on utilise JPI. Oui, mais non. Je trouve cet outil formidable mais c’est un peu trop pour ma petite utilisation. On va utiliser Fully Kiosk browser.
Fully Kiosk est un navigateur web, mais pas que. Il va pouvoir nous permettre d’afficher notre page en mode plein écran, et déjà ça c’est pas mal. Ensuite, il va pouvoir me permettre de contrôler ma tablette. Quoi, un navigateur qui contrôle ta tablette ?  Car je ne vous ai pas tout dit sur ce navigateur, mais si vous voulez tout savoir sur lui, je vous invite vraiment à le découvrir.
Et en plus, oui, il y a un plugin Jeedom pour le monitorer. C’est pas magique tout ça ?

Centre de contrôle : l’installation

Il vous suffit donc d’installer l’application sur votre tablette android, puis de la configurer. Quand vous lancez l’application sur votre tablette, il vous suffit de faire un slide sur la droite à partir du bord gauche de l’écran pour accéder aux paramétrages.

Ensuite, vous allez activer l’administration à distance.

Ensuite, vous avez juste besoin de le rendre « Enable » sur l’écran d’après, et de renseigner un mot de passe.

Côté Jeedom, vous installez et configurez le plugin. Très Très compliqué… Il vous suffit juste de rentrer l’IP de votre tablette et le mot de passe précédemment choisi.

Dans « commandes », vous aurez un aperçu de ce que vous allez pouvoir faire… Ensuite, vous faites un petit scénario comme vous le souhaitez qui alimentera votre tablette (reliée à une prise connectée) quand vous tomberez au dessous de 40% de batterie, et éteindra cette prise quand elle atteindra 100% afin d’économiser cette dernière.   Enfin, vous faites un scénario (ou même tout simplement une action sur valeur) pour allumer la tablette quand quelqu’un passe devant un détecteur de mouvement. De même, vous éteindrez l’écran quand il n’y aura pas eu de mouvement pendant x minutes.

Centre de contrôle : la conclusion

Vous voilà désormais avec une tablette pleinement opérationnelle qui va vous permettre d’interagir avec votre domotique de façon plus simple que d’aller faire le geek sur votre ordinateur quand vous voulez allumer une lumière. Désormais plus besoin de sortir le téléphone de la poche pour lancer l’aspirateur. Un simple passage devant le détecteur de mouvement, votre tablette s’allume, et vous interagissez avec elle.
J’espère que cet article vous a plu. Bon montage et bonne réalisation si vous vous lancez dans cette voie.