Alors aujourd’hui on va parler onduleur. L’onduleur est un élément crucial quand on commence à avoir de la domotique chez soi ou tout simplement lorsque notre foyer repose sur un réseau que l’on souhaite préserver et sécuriser. Dans cet article nous ferons un très bref overview sur les onduleurs, ensuite nous verrons comment gérer son onduleur avec un nas Synology et Jeedom.

Un onduleur pourquoi faire ?

Alors c’est simple un onduleur permet d’éviter ceci :

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Un onduleur permet en effet de nombreuses choses :

  • il assure la relève en cas de coupure de courant
  • il peut réguler les instabilités électriques
  • s’il y a des micro coupures de courant il s’en occupe

Bref vous l’avez compris un onduleur a réellement deux fonctions principales, assurer un fonctionnement continu en cas de perte de courant et protéger le matériel des instabilités électriques.

Les 3 familles d’onduleurs

Il existe 3 grandes familles d’onduleurs. Alors je vais faire très simple car le but de l’article est surtout de vous montrer l’intégration Jeedom mais je me sentais obligé de faire un mini topo.

  1. Onduleur Off-Line : c’est la technologie la plus courante mais aussi la moins chère et donc la moins performante. C’est en fait un simple relais qui basculera entre charge de la batterie et alimentation du matériel en cas de chute de tension. Le temps de basculement du relais fait que l’onduleur sera moins efficace sur les micro coupures et ne fait pas de réel redressement de tension.
  2. Onduleur Line Interactive : c’est comme la précédente à la différence près qu’il y a un cerveau qui analyse le courant et permet de réagir plus rapidement pour basculer entre recharge et alimentation. La stabilisation est faite à l’aide d’un booster.
  3. Onduleur In Line : dans ce cas présent tout le courant passe par la batterie et donc l’onduleur n’a pas de délai de changement. L’onduleur permet d’ajuster en piochant sur le réseau et sur la batterie le signal  de sortie afin qu’il reste le plus stable possible.

Donc vous l’aurez compris dans le cas de matériel sensible tel que routeur, box domotique etc… on s’orientera vers un des deux derniers. Les onduleurs In Line de qualité restant chers et orientés généralement « Pro », je conseille de se tourner vers un onduleur Line Interactive.

Mon usage

Dans mon cas je possède un Onduleur APC, une marque bien connue et leader du marché. A savoir que le tuto peut s’appliquer sur d’autres marques d’onduleur bien évidemment. Mon modèle est un Back Ups Pro et plus précisément le modèle en 900VA (540 Watts)

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Il ondule à lui seul dans ma baie :

  • un nas synology
  • deux disques durs externes
  • ma freebox
  • un routeur Asus (que je vous présenterai bientôt)
  • un switch 24 ports
  • mon optiplex mini qui me sert de box domotique et d’autres choses
  • ma gestion multiroom (que je vous présenterai bientôt aussi)
  • et diverses autres choses.

Mon usage en domotique (ou comment gérer son onduleur en domotique)

Alors la plupart des onduleurs de marque peut être branché à un système. Le but est de pouvoir monitorer l’onduleur et aussi il peut aussi envoyer un signal d’extinction propre au dispositif sur lequel il est branché. Dans cet article nous allons voir comment je me sers du Plugin Nut et quelques scénarios.

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Pour pouvoir fonctionner, le plugin Nut nécessite un serveur Nut fonctionnel. Alors bonne nouvelle pour moi et ceux qui possèdent un nas Synology, vous n’aurez pas besoin de vous monter un serveur Nut, les nas Synology en possèdent un nativement.

L’interface Synology

Donc dans notre cas l’onduleur ne sera pas branché sur Jeedom mais sur le nas Synology.

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Ensuite il vous suffit de vous rendre sur le panneau de configuration de votre nas Synology.Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

D’aller sur matériel et alimentation.Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Puis de vous rendre sur l’onglet « UPS ».

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Sur cet onglet on retrouve plusieurs choses :

  • le fait d’activer la prise en charge de l’onduleur
  • la durée pour que le nas se mette en mode sans échec après une coupure de courant
  • le fait d’éteindre l’onduleur si le nas passe en mode sécurité
  • le fait d’activer le serveur réseau UPS (c’est la chose la plus importante à cocher si vous voulez utiliser le plugin Jeedom)
  • un bouton « périphériques autorisés »
  • le bouton « information périphérique »

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et JeedomLorsqu’on clique sur « Information périphérique » on retrouve quelques informations de l’onduleur :

  • La marque
  • Le modèle
  • Le statut
  • L’état en % de la batterie
  • La durée estimée de tenu de la batterie en cas de coupure de courant
    Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Si  on clique sur « périphériques autorisés » on retrouve une liste paramétrable d’adresses IP. Ce sont les adresses IPs des dispositifs que l’on va autoriser à lire le serveur Nut. Il faut donc absolument renseigner ici l’adresse IP de votre Jeedom.

Gérer son onduleur dans Jeedom

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Une fois le plugin installé. Il vous suffit de créer un nouvel équipement et de remplir les champs à droite :

  • L’adresse IP du nas (ou du serveur Nut si vous en avez un autre)
  • le nom d’utilisateur du nas
  • le mot de passe associé
  • et enfin l’id de l’ups dans le cas de plusieurs onduleurs (dans 99% des cas ce sera ups)Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Une fois fait et sauvegardé, Jeedom créera automatiquement les commandes associées (selon le modèle d’onduleur il peut y en avoir plus ou moins). Dans mon cas j’ai :

  • Le statut
  • La charge de l’onduleur en % (en gros combien de % des 540W sont actuellement utilisées)
  • La charge de la batterie
  • Le temps restant d’alimentation en cas de coupure de courant
  • La tension de la batterie

Quoi faire avec tout ça

Le but d’interfacer son onduleur avec Jeedom est à la fois de centraliser le monitoring dans sa solution domotique mais aussi de pouvoir réaliser quelques scénarios et bien sûr de gérer son onduleur depuis Jeedom. Je vais vous montrer par exemple un scénario que j’ai mis en place chez moi pour me notifier de la perte et de la reprise de courant.

Tout d’abord le déclencheur :

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Il faut noter que le plugin Nut met à jour les infos toutes les 15 minutes. Donc mon scénario lui n’est pas de type provoqué mais de type programmé. Je le fais tourner toutes les 4 minutes. Pourquoi 4 minutes ? Car dans mon cas au vue de la marge de batterie que j’ai ça me semble largement confortable. Vous pouvez ajuster à la baisse si votre onduleur ne vous garantie que 5 ou 6 minutes d’alimentation.

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Ensuite mon scénario se charge :

  • de demander au plugin de rafraîchir les infos
  • ensuite il attend 3 secondes pour que les infos soient bien à jour
  • puis si le statut est différent de « sur secteur » j’envoie une notification pour prévenir la perte de courant
  • si le statut redevient sur secteur j’envoie une notification pour prévenir du retour du courant

Vous pouvez noter l’utilisation d’un scénario factorisé pour les notifications, et l’usage de la non répétition (petite case barrée en rouge au début d’un SI). Vous pouvez retrouver des détails sur ces deux choses dans ces deux articles :

La répétition des événements dans Jeedom Domotique

Domotiser sa boîte aux lettres – Fini les Allers-Retours avec la domotique

Alors bien sûr vous pouvez imaginer aller plus loin en coupant des prises pour favoriser le maintien d’un appareil sensible, provoquer l’extinction propre de tous vos systèmes lorsqu’il reste moins de 5 minutes de batterie par exemple.

Petite astuce pour mieux gérer son onduleur

Avant de finir je vais vous montrer une petite astuce pour créer un virtuel affichant la puissance consommée à partir du pourcentage d’utilisation de l’onduleur :Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Alors c’est simple dans mon cas l’onduleur a une capacité maximale de 540W donc il me suffit de multiplier le pourcentage d’utilisation par 540 et de le diviser par 100. Ensuite je précise l’unité « W »  et mon maximum de 540W.

Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

Ce qui me permet d’avoir une belle jauge me donnant la consommation instantanée de ma baie.

Conclusion

Voilà j’espère que cet article vous aura permis de voir l’intérêt d’avoir un onduleur pour son système réseau et domotique, d’avoir quelques notions légères vous permettant de comprendre certains termes barbares associés aux onduleurs et enfin comment simplement lier son nas Synology à Jeedom pour monitorer et gérer son onduleur depuis Jeedom.


Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m’appelle Ludovic Sarakha j’ai 32 ans et je suis habitant de Clermont-Ferrand. Concernant les études il faut savoir que bien que j’ai travaillé dans l’informatique (SSII internationale) et maintenant dans la domotique, j’ai un doctorat de Chimie des matériaux. Je suis un autodidacte passioné d'informatique, de domotique et de tout ce qui tourne autour des objets connectés

52 commentaires

    • Bonjour, la plupart des Jeedom sont sur des Pi et associés, donc au retour du courant, ils se retrouvent alimentés et redémarrent.
      Pour ceux qui sont sur Virtuel sur NAS, c’est au NAS de gérer le démarrage auto des machines virtuelles. Il faut bien évidement cocher la case « redémarrer après coupure de courant » dans l’onglet général de la config du NAS

  1. Pingback: Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom

  2. Le cas le plus compliqué est quand jeedom est sur un PC ou sur un NUC (virtualisé ou non), dans le cas d’une coupure qui dure.
    En effet : si le niveau de batterie baisse sous un certain seuil, un scenario doit eteindre jeedom.
    Si il y a ensuite extinction de l’onduleur (et donc coupure de courant pour jeedom), ca marchera tout seul si la machine hote de jeedom sait redemarrer après une coupure.
    Mais dans le cas ou jeedom s’est eteind, mais qu’ensuite le courant revient, il n’y aura pas eu coupure pour l’hote de jeedom, mais extinction prorpre. Et il ne se rallumera pas tout seul. Il faut une autre machine (un pi non ondulé) qui elle supporte une vrai coupure, et qui ferait un WOL sur jeedom à l’allumage.
    A moins que vous ayez une meilleure idée?

    • vous placez mal la gestion de votre alimentation dans ce cas. Si jeedom est sur une VM, alors c’est son hote qui doit surveiller l’onduleur et lancer la procédure d’arrêt des VM en cas d’urgence.
      Si Jeedom est un service de la machine, c’est pareil, c’est l’hote qui stoppe Jeedom avant de s’arreter lui-même.

      • jeedom peut aussi le faire en lancant un script sur l’hote. script qui se chargera de faire toutes les extinctions dans l’ordre. ensuite au retour de courant lhote allume ses vms et hop
        .Apres oui selon les cas typiques de chacun plusieurs façons de faire

  3. Bonjour et merci pour ce super tuto !

    Mais quand j’ajoute mon onduleur (correctement connecté et visible depuis mon NAS et IP du nas entré dans Jeedom et adresse Jeedom entrée dans le NAS) il ne m’ajoute pas les commandes Etat etc… Juste « Rafraichir » … 🙁

  4. J’ai du mal me faire comprendre.
    Jeedom n’est pas forcement en VM, mais pas sur le serveur qui gère l’onduleur (c’est tout l’interet du NUT d’ailleurs).
    Et le problème que je soulève concerne l’extinction et le rallumage de jeedom quand il y a un niveau de batterie bas, puis une reprise du courant (sans coupure pour jeedom donc).

  5. Salut,

    C’est un Eaton 650USB. Le seul débug que j’ai est à l’ajout :

    [2017-05-22 17:49:51][DEBUG] : commande : /usr/bin/python /var/www/html/plugins/nut/resources/nut.py -f getInfos -a 192.168.1.* -u ******** -p ****** -n ups

    j’ai essayé en mettant 1 puis recréé avec « ups » en ID ups, je sais pas trop quoi mettre je retrouve pas l’info dans mon Syno. J’ai essayé en ajoutant mon port d’accès après l’adresse IP et sans…

  6. Pingback: Notre Veille : Gérer son Onduleur avec un Nas Synology et Jeedom - Blog.nord-domotique.com

    • Bonjour, sur un Syno, l’onduleur se nomme ‘ups’ en minuscule, l’utilisateur est ‘monuser’ et le mot de passe ‘secret’ (si si)

  7. Personnellement, j’ai voulu faire l’inverse. Raccorder l’onduleur à Jeedom (ce qui me semble plus naturel) et demander à mon NAS d’interroger Jeddom pour avoir l’état de l’onduleur. Je n’ai malheureusement jamais pu y parvenir…

  8. Pingback: Bilan de la Semaine 21 - La Domotique de Sarakha63

  9. Pingback: Les DomoNews qu'il ne fallait pas manquer durant la semaine du 20/05 au 27/05

  10. Bonjour,

    Le changement de statut de l’onduleur génère un événement qu’il suffit de capter. Mais ce changement de statut ne se fait pas au moment où l’onduleur change réellement de statut mais uniquement quand le plugin « Nut » va lire les informations de l’onduleur.
    Dommage que le plugin « Nut » ne créé pas son propre cron au lieu d’utiliser le cron15. Il suffirait de modifier la fréquence de son cron et utiliser les évènements pour le déclenchement des scénarios.

      • Bonjour,

        il faut faire attention de poser les onduleurs comme prévu par le fabricant. Ils contiennent des batteries au plomb et acide. Mal positionné, ils peuvent fuir après quelques années (la batterie doit être changé en général tous les 2 à 3 ans, mais on ne le fait pas toujours). J’ai brulé 3 lames de paquet en couchant mon onduleur il y a quelques années.

  11. Bonjour, est-ce que tu aurais une copie d’écran de ton scénario qui a l’intitulé [Notifications][Notifications] Scene-Control Statut Net] ? je suis un débutant en la matière. En faite mon but est d’envoyer un message via Telegram. J’ai constaté que tu faisais appel à un scénario existant pour envoyer ton message de coupure/reprise électrique de ton onduleur mais je ne sais pas comment tu as fait ton scénario.
    Merci pour ton aide ou pour ceux qui pourront m’aider à y voir plus clair.

    • ton commentaire n’a pas été enlevé. je n’enlève jamais aucun commentaire. Il etait juste en attente d’approbation et tu te doutes qu’un dimanche entre 15h05 et 18h36 je n’étais pas forcement sur le blog en train d’approuver les commentaires

  12. Effectivement je les revois de nouveau mais il faut savoir que je ne les voyais plus, j’avais vu à un moment qu’ils étaient en modération puis après je ne les voyais plus, donc no problem !

    • Oui pas de soucis, mais jamais jamais je modererais un message (sauf les spams). Juste des fois quand wordpress decide de mettre en apporbation faut que je passe par là pour appouver donc un peu de délai

  13. c idiot j’ai acheté le plugin apc ,je pensais que ça fonctionnerai avec (pas grave c ma petite contribution 🙂
    mon onduleur est un EATON station 800
    le tuto est fait que pour les onduleur apc ?

  14. Bonjour, je ne comprend pas comment l’onduleur est vu sur le réseau, je viens d’en prendre deux idem au tiens, un comme celui-ci et un avec les prises juste . Serveur intégré ? autre ? Pourrais tu m’expliquer .

  15. Il faudrait que tu spécifie cela :

    Pour syno la procédure:
    – Supprimer l’équipement existant s’il existe
    – Ajouter un équipement
    – rentrer l’adresse IP / monuser / secret
    – cliquer sur « Créer les équipements »

    car sans ca impossible d’avoir les données pour moi.

  16. Bonjour à tous !

    Merci pour cet article, j’ai maintenant un statut de mon onduleur via mon NAS via Jeedom 🙂 Maintenant je veux passer à l’étape d’après et arrêter des équipements (ordinateurs, principalement) non nécessaires en cas de coupure pour prolonger la vie de l’onduleur et des équipements qui le sont, nécessaires (en gros : routeur, NAS, RPi avec Jeedom).

    Seulement je rame un peu : j’ai essayé WinNUT dans la distribution NUT Windows sans résultats (y compris avec compte admin du NAS net sans pare-feu… alors que le plugin NUT de Jeedom n’a pas besoin de tout cela). L’autre solution serait que Jeedom ordonne à mes ordinateurs de s’arrêter. Avez-vous une idée ?

    Merci d’avance !

  17. Oui, fait aussi. Je n’arrive vraiment pas à identifier quel est le problème.

    Entre temps j’ai trouvé un script Shutdown pour Jeedom, pour commander l’arrêt d’un ordinateur sous Windows. Je vais essayer ça.

  18. Bon, j’ai réussi… Il faut utiliser un nom d’utilisateur et mot de passe génériques (respectivement « monuser » et « secret »), pas du tout un utilisateur du NAS. Par exemple ma config est (copié collé direct) :

    MONITOR UPS@192.168.1.253 1 monuser secret slave

  19. Bonjour,
    Merci pour ces tutos
    Par contre j’ai un petit soucis, jeedom m’indique que ma charge onduleur est de 1%. pour info sur la secouru j’ai un nas, jeedom, la freebox et un switch.
    Sur quelle base est fait le calcul de la charge.
    MErci

  20. Merci pour le tuto, impeccable. Après un long après-midi de recherche, j’ai réussi à remonter l’info de mes 2 onduleurs branchés sur le même NAS.
    J’ai juste une petite question, je suis nouveau dans la communauté Jeedom et je cherche en vain l’endroit où créer la fameuse commande pour avoir la puissance en Watt?
    Merci

  21. Bonjour,

    J’ai suivis votre tuto pour intégrer dans jeedom mon nouveau onduleur (EATON Protection station 800).

    J’ai installé Jeedom dans un docker
    J’ai parametre dans UPS (NAS) l’adresse ; NAS (car le docker de jeedom est installé sur mon nas)
    Dans jeedom : adresse ip NUT (NAS) (aussi)
    nom d’utilisateur : monuser
    mot de passe : secret
    id de l’ups : ups

    Mais malgre cela, il ne me cree pas les commandes, je n’ai que la commande « raffraichir » ..

    J’ai donc tenté de faire l’ajout avec les memes parametres sauf l’id de l’ups, j’ai alors le message suivant :
    « Erreur dans l’exécution du terminal, la valeur retournée est : 1. Détails : Array ( [0] => ) »

    Et je n’ai pas de log a fournir.. =’/

    Auriez vous des idées ? Cela fait 2 jours maintenant que je cherche (en parallele, j’ai aussi fait votre tuto sur le dongle pour Mi Flore et ca fonctionne 😀 )

    Merci par avance

    Cordialement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.