Imprimante 3D Tronxy X1

111.99€
7.2

Efficacité

6.0/10

Poids/Taille

9.0/10

Finition

7.0/10

Prix

8.0/10

WAF

6.0/10

Points positifs

  • Structure Aluminium
  • Petit format
  • Boitier de contrôle

Points négatifs

  • Pas de plateau Chauffant
  • Un peu de réglages

Alors, comme vous avez pu le constater je commence à goûter à l’impression 3D. J’ai pu tester nombreuses d’entre elles. Il faut aussi noter que j’avais un proche (une très bonne connaissance) qui voulait découvrir l’impression 3D. Alors avant de lui fournir une imprimante type CR-10 ou Anet E-10 (vous pouvez d’ailleurs trouver le test vidéo ICI). Je lui ai fourni une imprimante passe partout petit format pour voir s’il allait accrocher. J’ai donc fourni une Imprimante 3D Tronxy X1 à Loic le développeur de Jeedom. Il va donc vous faire son retour lui même et je vais donc lui laisser la parole.

Voilà je me lance dans un nouveau monde, celui des impressions 3D. Je vais pas vous mentir au début je n’étais pas rassuré… je me suis dit que ça allait être galère, qu’il y aurait plein de trucs à régler, que ça n’allait jamais marcher…

Mais grâce à Monsieur Dr Sarakha ça s’est bien passé (je le remercie d’ailleurs pour m’avoir procuré une Tronxy X1)

Montage de l’imprimante 3D Tronxy X1

Rien de bien compliqué jusque là. Il faut bien prendre son temps. Les informations de montage sont sur la carte SD fournie avec l’imprimante : tout est dans le PDF. Juste quelques petites astuces qui pourront vous aider :

  • Pour différencier les moteurs X/Y/Z ce n’est pas forcément évident quand on ne connait pas au début. Ce qu’il faut savoir, c’est que X et Y sont les mêmes, donc après ça on s’y retrouve facilement.
  • Les vis qui fixent les capteurs de fin de courses étaient légèrement trop courtes dans le kit que j’ai reçu (9 mm au lieu des 10 mm de la documentation), du coup elles ne prenaient pas. Pour corriger il suffit de réusiner un peu le plastique des capteurs au niveau des vis à l’aide d’un tournevis afin qu’elles s’enfoncent d’1 mm, et le tour est joué !

Et voilà après 3 h de boulot l’imprimante est montée, et voilà le résultat : (J’ai vraiment pris mon temps vu que c’était une première pour moi.)

Imprimante 3D Tronxy X1

Après coup et grâce à Dr Sarakha, j’ai appris que le marron était en fait un film de protection… On va dire que c’est fait exprès pour le côté « aspect rétro » et pas comme tout le monde 😉 Si vous les enlever la vôtre sera donc noire.

Réglages du plateau

Pour régler le plateau, j’ai demandé au docteur pour me simplifier la tâche. Voilà la manipulation qu’il m’a conseillée :

  • Sur le plateau, il y a 4 vis de réglage : il faut les mettre à moitié et avec un niveau ajuster pour être à l’horizontal
  • Ensuite, il faut régler le capteur de butée Z. L’idéal est de le régler au niveau du plateau, un peu au-dessus (moins de 1mm)
  • Allumer l’imprimante et dans le menu (en cliquant sur le bouton du milieu) aller dans « Quick setting » et faire « Home all ». L’imprimante va mettre la tête sur X=0, Y=0 et Z=0
  • Toujours dans « Quick setting », cliquer sur « Disable stepper »Vous pouvez désormais bouger le plateau et la tête d’impression. L’objectif est de l’amener aux 4 coins du plateau et d’ajuster la hauteur de celui-ci (grâce aux 4 vis). Il faut que la buse soit quasiment au contact du plateau. Pour ce faire, le plus simple est de glisser une feuille A4 entre le plateau et la buse, et que lors du déplacement de la feuille cela frotte un peu. Une fois vérifié un peu partout sur le plateau, l’axe Z est réglé.

Première impression…

Grand moment : le lancement de la première impression !!!

Pour commencer, faisons simple : j’ai pris le modèle fourni sur la carte SD. Pour l’imprimer, il suffit de mettre la carte SD dans le module de contrôle de l’imprimante, brancher celle-ci, puis un clic sur le bouton du milieu et print file. EDnsuite, il faut choisir le fichier finissant par gcode et c’est parti!!!

…déception

Bon là je vous avoue grosse déception… Le carré est rectangulaire et le rond est ovale…

Imprimante 3D Tronxy X1

Après quelques recherches, il s’avère possible de régler le nombre de pas au mm pour ajuster les réglages de l’imprimante.

Le mieux pour ce « calibrage » est de lancer une impression d’un cube de 20 mm de coté, de mesurer avec un pied à coulisse le résultat et de corriger.

Exemple sur l’axe X ; j’avais :

  • Taille voulue : 20 mm
  • Taille réelle : 18,8 mm
  • Facteur de pas : 100 pas/mm
  • Nouveau facteur de pas : 20/18,8*100 = 106,3

Pour trouver et corriger le facteur de pas dans les paramètres de l’imprimante, j’ai installé le logiciel Repieter et lancé Repieter host. Lorsque l’imprimante est connectée en USB au pc, il suffit de cliquer sur connecter dans le logiciel, et de choisir le bon port com (chez moi le dernier à chaque fois, attention il peut changer entre 2 utilisations). Une fois la connexion établie, il faut aller sur « configuration » puis « configuration EEPROM du firmware », et vous avez les valeurs des pas pour chaque axe que vous pouvez corriger.

Une fois la correction faite vous pouvez lancer un nouveau un cube de 20 mm de côté et vérifier que tout est bon.

Impressions suivantes

Suite à ça, j’ai lancé quelques autres impressions. Au début ça allait : je faisais toujours des cubes (on change pas une équipe qui gagne) en changeant quelques réglages pour voir la différence. Et puis à un moment impossible d’imprimer un objet… Ca ne faisait plus qu’une boule de fil… J’ai testé en mettant du scotch bleu sur le plateau, mais sans effet : toujours une boule de fil… (Sympa l’impression « fil PLA plus fin » mais c’était pas mon objectif…)

Après un nouvel appel à l’aide au docteur, le fil semblait être le souci. Vraisemblablement celui fourni avec l’imprimante manque de régularité pour imprimer correctement. J’en achète donc du nouveau (marque ICE). Le temps de le recevoir et je recommence de nouvelles impressions.

J’ai testé après les cubes de faire des pyramides de ce type-là

 

Imprimante 3D Tronxy X1

Peine perdue… Un souci d’équilibre pour celle intérieure du 1er modèle, et un souci de portance pour les montants de la seconde…

On revoit les ambitions pour démarrer

J’ai donc arrêté les pyramides et me suis lancé dans un support pour bobine de câble :

 

Imprimante 3D Tronxy X1

Enfin dernière impression en date (plus costaude celle-là, il lui a fallu environ 3h30) : un pot de fleur Groot !!!

Ouf, cette fois ma pièce s’est terminée ! Juste deux petits bémols : le rond du socle n’est toujours pas très rond et les bords pourraient être plus nets… Mais cela ne gêne pas l’utilisation de la pièce, qui est d’ailleurs très pratique pour le déroulage de ma bobine de filament.

Imprimante 3D Tronxy X1

Imprimante 3D Tronxy X1

Enfin dernière impression en date (plus costaude celle-là, il lui a fallu environ 3h30) : un pot de fleur Groot !!!

Imprimante 3D Tronxy X1

Et le résultat :

Imprimante 3D Tronxy X1

Le résultat est au top !!! seul petit défaut : une petite barbe en bas qui doit pouvoir se corriger (et quelques minimes petites irrégularités à l’intérieur du pot plus qu’acceptables). Le ponçage ça existe ! (et pas que sur les murs )

En conclusion

Je suis convaincu par l’impression 3D et le principe. C’est vraiment cool de regarder imprimer en 3D et de voir le résultat : on peut vraiment tout faire !!!

Par contre je suis moins convaincu par la précision de l’imprimante. Je ne la recommande donc pas pour des pièces de précision, mais pour le reste (pièces de déco, type un Groot) pas de soucis !

Je reprends la parole. Alors il est vraiment mignon ce Groot, pour une première impression je trouve cela pas mal. Alors concernant les pièces de précisions, comme sur la plupart des imprimantes 3D c’est le recul et l’expérience qui permet de bien configurer le logiciel pour la sortir correctement (support, radeau etccc). Mais je pense que bientôt vous trouverez des articles en tout genre sur les subtilités de l’impression 3D.

Si la Tronxy X1 vous intéresse vous pouvez la trouver ICI :



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m’appelle Ludovic Sarakha j’ai 32 ans et je suis habitant de Clermont-Ferrand. Concernant les études il faut savoir que bien que j’ai travaillé dans l’informatique (SSII internationale) et maintenant dans la domotique, j’ai un doctorat de Chimie des matériaux. Je suis un autodidacte passioné d'informatique, de domotique et de tout ce qui tourne autour des objets connectés

3 commentaires

  1. Pingback: Imprimante 3D Tronxy X1 - A la découverte d'un nouveau monde - Domotique 34

  2. Pingback: Notre Veille : Imprimante 3D Tronxy X1 - A la découverte d'un nouveau monde -

  3. Pingback: Imprimante 3D Tronxy X1 à 106.40 € - La Domotique de Sarakha63

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.