Bonjour à toutes et tous c’est Pierre-Yves qui vous écrit pour parler un peu du produit suivant : IPX 800 V4. Je fais suite à l’article ci-dessous concernant la domotisation de ma VMC à l’aide d’un IPX 800 V4.

Domotiser sa VMC avec un IPX 800

Cet article ne sera pas exhaustif car un IPX 800 permet énormément de choses. Je vais en détailler deux trois, celles qui sont en place chez moi, et en listerai d’autres. Je m’excuse pour les imprécisions que vous pourriez rencontrer, je m’efforcerai de les corriger s’il y en a.

Pourquoi l’achat d’un IPX 800

Il y a encore quelques mois, je n’aurais pas eu l’idée d’installer un IPX 800 chez moi, et oui il faut brancher de l’électricité dessus. L’électricité et moi, ça fait 2, mais mon père étant électricien de métier, ça facilite les choses, je le remercie de sa patience d’ailleurs.  Mais revenons à nos moutons.

IPX_800_LE_CHOIX_1

Je me suis retrouvé à me pencher sur l’IPX suite à la lecture d’un sujet sur les vannes de coupure d’eau ou j’ai pu échanger avec diverses personnes, comme Fwehrle qui nous lit ici il me semble ainsi que kerdale. Mais je ne voulais pas dépenser cette somme pour le pilotage d’une seule vanne, il me fallait trouver d’autres choses à faire avec. Après quelques recherches et explications des possibilités offertes par l’IPX, que l’on verra plus bas, le décision était prise. En effet j’avais en tête à ce moment là :

  • Remplacer 3 télérupteurs Z-wave Qubino
  • Remplacer 1 télérupteur non domotisé
  • Pilotage d’une vanne 3 pour la coupure d’eau (c’est de là que tout est partit)
  • Compteur d’eau à impulsion
  • Envisager la domotisation de la VMC
  • Avoir un ROI, rapide, on verra cette partie dans un paragraphe dédié

Tour d’horizon de l’IPX 800 V4

Je précise bien qu’il s’agit d’un IPX 800 V4, car la V3 est un peu différente, voici la vue de face de l’IPX 800 V4.

IPX_800_LE_CHOIX_2

Nous pouvons voir sur la partie haute, de gauche à droite :

  • 8 Relais
    • 6 relais à 2 positions (que l’on appellera “ON/OFF” pour se simplifier la lecture, ou gauche droite)
    • 2 relais à 1 position(que l’on appellera “ON” le Ch1 et le Ch4) qui lorsque qu’ils ne sont plus actif n’alimentent rien
  • L’alimentation électrique du module via une alimentation 12V

Sur la partie basse, de gauche à droite :

  • Connecteur BUS pour communiquer avec d’autres modules GCE-Electronics
  • 6 Entrées Analogiques (pour un anémomètre par exemple)
  • 8 entrées Digitales (pour y brancher les Boutons Poussoirs d’une lampe par exemple)
  • Connecteur pour une extension GCE-Electronics
  • Prise RJ45 pour le relié au réseau
  • Connecteur pour une alimentation secteur 12V

Différence IPX 800 V4 et IPX 800 V3

Il y a quelques différences entre l’IPX 800 V3 et V4. Voici une liste des plus notables :

  • Prix à l’avantage de la V3
  • 8 Relais “ON/OFF” pour le V3, contre 6 pour la V4 et 2 relais “ON”
  • Compatibilité avec les derniers produits GCE-Electronics à l’avantage de la V4
  • Meilleure interface WEB pour la V4
  • Moteur de scénario plus performant sur la V4

Télérupteur -> Le câblage coté puissance

J’ai donc remplacé les télérupteurs qu’ils soient domotisés ou non, j’en avais 4 dans le tableau. Pour rappel, 3 Z-wwave, un non domotisé.
Voici le câblage de mon IPX 800 V4 afin de piloter les 4 points lumineux sur Boutons Poussoir de la maison. On ne parle pas ici de Va et Vient, mais bien de point lumineux pilotés avec un télérupteur à l’origine !IPX_800_LE_CHOIX_3

Oui, on est d’accord ça peut faire peur à un non-initié, mais si j’ai compris comment ça fonctionne, vous pouvez le comprendre aussi, enfin si je vous l’explique correctement :D.

En partie Haute, nous avons :

  • Sur la gauche l’alimentation de l’IPX 12V qui alimente l’IPX (entrées en haut à droite de l’IPX, fil bleu et rouge)
  • Le terme Phase qui part vers 4 Fils rouges sur 4 relais, permet d’amener l’alimentation sur les relais
    • Ch1 – Connecteur 1
    • Ch2 – Connecteur 4
    • Ch3 – Connecteur 7
    • Ch4 – Connecteur 1
  • Les fils orange, indiqué Vers LAMPE XXX permettent, une fois l’ordre donné par l’IPX de mettre le relais sur le bon connecteur d’alimenté la lumière XXX en conséquence
    • Ch1 – Connecteur 2
    • Ch2 – Connecteur 5
    • Ch3 – Connecteur 8
    • Ch4 – Connecteur 2

Je vous remet ici la partie haute de l’IPX 800 V4 :IPX_800_LE_CHOIX_4

Jusque là c’est simple n’est-ce pas ?

Je tiens à mettre une alerte sur le fait que les relais supportent chacun 10A maximum, mais que les spécifications concernant les Leds sont un peu différentes à cause de la charge lors de leur démarrage. Afin de ne pas graver quoi que ce soit dans le marbre dans cet article, bien se référer aux spécifications technique lors de l’achat ou prendre contact avec GCE-Electronics avant une mise en service pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
Pensez également à avoir une protection (dans votre tableau) qui soit de 10A maximum.

Télérupteur -> Câblage théorique coté commande

On peut maintenant s’attaquer à la partie basse, la liaison avec les boutons poussoirs. Oui, c’est bien de pouvoir alimenter les relais et avoir de la lumière, mais si faut allumer l’ordinateur pour éteindre ou allumer, le WAF est à – 1 000. Même si les initiés de l’IPX me diront, ça ne marche pas pour l’instant, même depuis l’ordinateur, et vous auriez raison ;).

Schéma de principe de câblage des BPs :IPX_800_LE_CHOIX_6

Ce schéma est emprunté à GCE-Electronics. Ci-dessous un autre schéma avec le câblage complet, je remercie didierrm du forum gce-electronics pour l’autorisation d’utilisation.IPX_800_LE_CHOIX_7

Télérupteur -> Câblage pratique coté commande

Dans mon cas, mes BPs sont sur les entrées digitales 1,2,3 et 4. Oui, la photo de mon tableau est très loin maintenant, je remet la partie qui nous intéresse.IPX_800_LE_CHOIX_5

On va donc avoir le câblage suivant :

  • GND, un fil violet part dans mon tableau électrique, la ou j’ai les BPs qui arrivent
    • Ce fil est commun entre 2 des 2 deux bornes de tous les BPs de toutes les lumières de la maison et potentiellement d’autres informations
  • Entrée digitale 1 (ED1), câble bleu qui permet de se brancher sur 1 des 2 bornes de chaque BP de la terrasse
  • Entrée digitale 2 (ED2), câble noir qui permet de se brancher sur 1 des 2 bornes de chaque BP de la cuisine
  • ED 3, câble bleu qui permet de se brancher sur 1 des 2 bornes de chaque BP de l’escalier
  • ED 4, câble bleu qui permet de se brancher sur 1 des 2 bornes de chaque BP du salon

Vous constatez qu’il n’y pas de raccordement des boutons poussoirs (BP) avec le neutre ou la phase. J’ai testé pour vous le câblage des BPs avec un neutre,, ça met en sécurité l’IPX. Vous allez vite le savoir si vous avez fait une boulette à ce niveau là :).

IPX 800 V4 -> L’interface

Maintenant, avant d’essayer de jouer avec nos boutons poussoirs, il faut configurer un peu l’IPX. Je n’ai pas détailler la partie mise en route de l’IPX, c’est très simple. Il suffit de récupérer son adresse IP sur votre routeur / serveur DHCP et d’aller dans un navigateur internet.

Avant de nous pencher sur le scénario, voici un rapide aperçu de l’interface de l’IPX. Une fois connecté en mode administrateur, nous trouvons notre dashboard (le mien en évolution constante).IPX_800_LE_CHOIX_8

En haut, nous avons un menu avec les différentes options principales de l’IPX 800 V4 :IPX_800_LE_CHOIX_9

Nous allons nous rendre dans le menu PERIPHERIQUES et constater que cela contient toutes les possibilités de l’IPX :IPX_800_LE_CHOIX_10

Ensuite nous allons retourner au menu précédent via le bouton RETOUR et cliquer sur SCENARIO. Et oui, il faut quand même lui dire, quelle entrée communique avec quelle sortie, ou quelle action faire. Nous pourrions avoir un bouton sur une entrée digitale qui pourrait permettre de couper tous les relais d’un coup. Ou bien dire que si on allume la lumière de la terrasse via un appui sur un bouton poussoir de la terrasse, on veut couper la lumière de l’escalier, dans 1 minute. C’est faisable via les scénarios de l’IPX, ou dans Jeedom.

Télérupteur -> Scénario dans l’IPX

On arrive directement sur un scénario, aussi appelé Scene dans l’IPX. Je vous montre ici la liste de mes scénarios actuellement présent dans l’IPX.
Attardons nous sur un des 4 premiers scénarios qui concerne l’éclairage.IPX_800_LE_CHOIX_12

  1. Liste de scénarios, champ cliquable, le nom est une concaténation de scène X et du nom du scénario
  2. Nom donné au scénario
  3. Actif ou inactif (Actif dans le cas présent)
  4. On choisit une des options au dessus, Entrée/ Relais / etc
    1. Dans mon cas c’est une entrée digitale, on choisit en cliquant sur le bouton l’entrée que l’on souhaite utilisé
  5. Les actions disponible une fois que l’événement se produit
    1. ON/OFF => effectue un aller retour dont la durée est paramètrable
    2. SWITCH => bascule le relais
    3.  ON => met le relais sur ON
    4. OFF => met le relais sur OFF
  6. On choisit le résultat que l’on souhaite obtenir
    1. Dans mon cas, je souhaite qu’un relais change de statut, s’il était à ON, alors il passe à OFF, et inversement

Maintenant, on peut aller jouer un peu avec nos boutons :Jour_Nuit

Contact sec ->Le câblage

Le câblage d’un contact sec, est au final, très simple et permet par exemple de piloter une ouverture de portail ou bien une gâche électrique de portillon.

Vous avez donc 2 câbles qui arrivent de votre moteur de portail par exemple, vous les brancher sur un des relais. Nous allons prendre le relais 08 (Ch8) pour l’exemple. On raccorde donc nos deux fils entre les bornes 5 et 6 du relais. Ce qui fait que le connecteur 4 est libre. Pour rappel voici le plan de l’IPX 800 V4 : IPX_800_LE_CHOIX_4

 

Contact sec -> Configuration côté IPX

Nous pouvons faire le scénario suivant :IPX_800_LE_CHOIX_15

Comme vous pouvez le voir, il n’y a rien dans le champ Événement, en effet, je n’ai pas de bouton pour piloter le portail, mais juste une remontée dans Jeedom du relais, ce scénario n’est donc pas utile, il est même inactif :). L’idée étant de vous montrer l’action ON/OFF et le paramètrage du relais qui est à faire.

Le relais est paramétré d’une certaine façon, pour aller dans le menu de configuration des relais il faut aller dans Périphériques (voir plus haut) puis Sortie Relais et vous obtenez ceci :
IPX_800_LE_CHOIX_16

Comme vous pouvez le voir, le relais 8 a un paramètre à 1, nommé TB. Nous allons expliquer ce paramètres juste après :

IPX 800 -> Paramètres TA et TB

TA et TB ont le même principe, la valeur saisie dans les cases TA et TB sont en secondes (on peut via les options passer en millisecondes si on le souhaite).

  • TA indique le temps avant de faire passer le relais à ON
  • TB indique le temps avant de faire passer le relais à OFF

Dans mon cas il faut donc lire comme ceci : Passe le relais 8 à ON tout de suite (TA = 0), puis passe le relais 8 à OFF au bout d’une seconde (TB=1).

Si on souhaite par exemple allumer la lumière de la terrasse au bout de 10 secondes après l’appui sur le bouton on pourrait donc sur le relais 1 indiquer :

  • TA = 10
  • TB = 0

Mais si on voulait allumer la lumière de la terrasse au bout de 5 secondes et qu’elle se coupe toute seule au bout d’1 minute, il faudrait faire :

  • TA = 5
  • TB = 60

La valeur maximum aussi bien pour TA que TB est de 13 743 secondes soit un peu moins de 4H, ne me demandez pas pourquoi cette valeur est aussi précise :).

Câblage VMC

Je ne vais pas trop m’étendre en schéma et photos car avec les lampes, vous avez le principe de câblage,

IPX_800_LE_CHOIX_4

Nous allons partir du principe que nous utilisons le relais 5 (Ch5)

  • Phase sur le connecteur 4, celui qui est central sur le relais
  • Vitesse 1 sur le connecteur 3
    • Anciennement sur le bouton que vous deviez avoir dans la cuisine comme c’est souvent le cas
  • Vitesse 2 sur le connecteur 5
    • Anciennement sur le bouton que vous deviez avoir dans la cuisine comme c’est souvent le cas

Voici le schéma de principe, oui, je ne suis pas fort en retouche :).

IPX_800_LE_CHOIX_16

Je n’ai pas non plus de scénario actif sur la VMC, je gère tout dans jeedom en fonction des remontées des valeurs d’humidités comme expliqué dans l’article en haut de page. Rien n’empêche de conserver le bouton mural, mais il faudra faire attention à vos scénarios dans l’IPX afin que l’IPX n’est pas des ordres ON et OFF en provenance de Jeedom en même temps. Si c’est votre souhait d’avoir un pilotage depuis Jeedom bien entendu.

Et dans JEEDOM

Concernant Jeedom, nous disposons d’un plugin pour l’IPX 800 V4.IPX_800_LE_CHOIX_17

La configuration est rapide, on choisit ce que l’on veut que Jeedom demande à l’IPX. Soit tout ce que l’IPX peut nous donner, soit seulement certains éléments. Dans mon cas je ne remonte que certaines choses  :
IPX_800_LE_CHOIX_18

Dans mon cas je ne remonte que les sortie Relais et j’ai déjà coché l’option Compteurs vu qu’il doit arriver bientôt pour un raccordement courant Avril ou Mai.

Ensuite nous ajoutons un IPX, ou une partie d’un IPX. IPX_800_LE_CHOIX_19

Comme vous pouvez le voir, j’ai un équipement IPX_800_V4 dans l’objet Cellier. Il va regrouper tous les relais que je souhaite piloter. Mais vous pourriez aussi créer un équipement différent pour :

  • Gérer le relais 1
  • Actionner le relais 2
  • Gérer le relais 3
  • Le compteur d’eau
  • etc

Je n’ai pas créé un équipement par relais ou entrées de l’IPX car je voulais me servir de virtuel par la suite pour mon design, donc pas besoin d’avoir un beau rangement, mais c’est possible.

Ensuite, des templates permettent de créer les commandes sur les principaux éléments d’un IPX :IPX_800_LE_CHOIX_20

 

On choisit parmis les templates proposés, prenon le cas d’un Relai

IPX_800_LE_CHOIX_21

Il nous est ensuite demandé d’indique le numéro du relais, puis on clique sur le bouton Créér.
On obtiens donc ceci :IPX_800_LE_CHOIX_22

Ensuite, je n’ai pas besoin de vous expliquer comment utiliser ces commandes dans des scénarios. Vous pourrez trouver de l’aide sur les scénarios en cherchant sur le blog. Commencer par cet article semble une bonne idée également :

Jeedom : bien débuter avec les scénarios

ROI -> Retour sur Investissement

Oui, on fait de l’économie d’entreprise appliquée à la maison :D. Le ROI, un superbe gros mot qui est beaucoup utilisé dans mon domaine pour voir si la dépense à venir va permettre d’économiser ou d’y se retrouver à plus ou moins long terme par rapport à l’existant et les coûts de maintenance associés. On détermine si on est rentable tout de suite, dans 6 mois, 1 an, etc, voire pas du tout.

On va prendre mon cas en exemple, l’IPX a remplacé les éléments suivants :

  • 3 Télérupteurs Qubino Z-wave => Revendu
    • Une perte sèche existe sur eux
  • 1 Télérupteurs non domotisé
  • 1 module Fibaro FGS-212 Z-wave
    • Sera réutilisé pour piloter une lumière non accessible depuis l’IPX
    • Évite un nouvel achat

On va détailler les coûts d’achat (les pris sont arrondis pour simplifier la lecture) :

  • Coût d’achat de l’IPX : 240€
  • Coût d’achat Télérupteur Qubino : 68€/Pièce = 206 €
    • Revendu 110€
  • Coût d’achat fibaro : 49€

ROI -> Le calcul

Les dépenses

  •  240€ (IPX)
  •  206€ (3 Télérupteur Qubino déjà acheté )

Les rentrées ou économies pour cause de non achat

  •  110€ (Revente 3 Télérupteur Qubino)
  •   49€ (Pas de nouvel achat d’un module Fibaro)
  •  68€ (Télérupteur pour la terrasse)

Le résultat du calcul

  •  Dépenses – rentrées/économies : 219€ pour le cout de revient de l’IPX à l’heure actuelle le ROI est mauvais

Bien entendu, j’ai revendu du matériel d’occasion, avec une meilleure recherche ou prise d’information, je m’en serai mieux sortit financièrement, mais, il faut à cela enlever les dépenses à venir qui ne seront pas faites :

  • Module Fibaro pour l’anémomètre => 40-45€
  • Fibaro pour le retour de l’impulsion du compteur d’eau => 40-45€
  • Fibaro pour le pilotage de la vanne de coupure d’eau => 40-45€

On peut donc enlever entre 120 et 135€ au 219€ indiqué plus haut soit encore 100€ de dépenses à éviter grâce à l’IPX pour être à zéro. En domotique, être à zéro reste quelque chose de compliqué selon moi :D. Mais, si je peux un jour j’aurais une vanne d’arrêt de GAZ pilotée via l’IPX, les relais seront donc complètement utilisés à ce moment là. Il me restera toujours des entrées utilisables, un contact de porte, des barrières infrarouge, etc.
Les barrières viendront surement dans le cadre d’un article.

Liste des possibilités offertes par l’IPX

Voici quelques possibilités qu’offre l’IPX, je rappelle que cette liste n’est pas exhaustive !

  • Anémomètre
  • Compteur à impulsion (EDF/EAU/GAZ etc)
  • Pilotage lumière
  • Pilotage moteur (Attention, limite à 10A maximum, ou bien utilisation d’un relais de puissance afin de s’affranchir de cette limite)
  • Gestion Volet (6 volet sur un IPX 800 V4 / 8 sur un IPX 800 V3)
  • Pilotage portail (Contact Sec)
  • Pilotage Vanne d’arrêt d’eau/gaz
  • Voir la liste d’extension du matériel GCE-Electronics compatible ;), une extension dédiée aux volets est au catalogue
  • Capteur de pluie
  • Capteur de luminostité
  • Compatible avec IFTTT (non mis en place chez moi)
  • Un bouton central sur une entrée digitale pour couper toutes les lumières ou autre fonction derrière
  • Etc

Sauvegarde / Restauration

Ajout suite à une remarque pertinente dans les commantaires. Il existe un menu de backup/restauration dans l’icone Système.
Voici le contenu du menu système :IPX_800_LE_CHOIX_23

Lorsque l’on clique sur le bouton Sauvegarde, on obtient un fichier contenant la configuration nommé : config.gce.
Lorsque l’on clique sur le bouton restauration, on obtient une page ou l’on saisit le chemin vers le fichier de confgi et le tour est joué.

Conclusion

Je suis pour ma part très satisfait de mon choix concernant l’IPX 800 V4. Il répond à mes attentes et fiabilise mon installation. Déformation de mon père, le fil sauf s’il est coupé va fonctionner, le sans-fil on ne sait pas tester sa continuité 😀 :).
Cet appareil a un coût certains, mais si on se fie au ROI je pense que ça en vaut la chandelle, selon votre installation. Dans mon cas tout était propice à l’usage de cette solution et ça me faisait une brique de plus dans mes compétences.

Un dernier rappel :

Je tiens à mettre une alerte sur le fait que les relais supportent chacun 10A maximum, mais que les spécifications concernant les Leds sont un peu différentes à cause de la charge lors de leur démarrage. Pour ne pas graver quoi que ce soit dans le marbre dans cet article, bien se référer aux spécifications technique lors de l’achat ou prendre contact avec GCE-Electronics avant une mise en service pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
Pensez également à avoir une protection (dans votre tableau électrique ) qui soit de 10A maximum.

Vous pouvez vous procurer l’IPX 800 ICI



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Pierre-Yves,Je suis dans l'informatique de profession, dans la domotique par hasard pour voir un peu si je pouvais relever le défis de piloter deux trois trucs chez moi. Je crois maintenant que j'ai réussi à me faire attraper par la domotique vu tout ce que j'ai à la maison. Je fais également un peu de VTT, de moto quand le temps le permet.

17 commentaires

  1. Merci pour cet article très complet qui montrent toutes les possibilités de l’IPX800. Est-il possible de “chaîner” des IPX, c’est à dire, dans une scène utiliser l’entrée d’un IPX pour piloter la sortie d’un autre IPX ? (de manière autonome, sans passer par Jeedom).

    • Hello,

      Four a répondu pour moi. Je n’ai pas testé cette possibilité pour une seule raison, je n’ai pas deux IPX.
      Tu peux bien entendu m’en faire livrer un avec plaisir pour que j’essaye 😀 .

      Sur le forum GCE il y a eu la question de posée et il en ressort qu’avec l’API (sur la V4) il est possible de faire requête de type PUSH de l’un à l’autre, mais rien d’intégré comme peuvent l’être les extensions.

  2. Salut,
    J’utilise aussi 1 IPX V4 et 2 X8R (extention relais) pour gérer une grande partie de la lumière, VMC, chaudière ballon d’eau chaude (attention pas directement via les relais, mais via la téléinfo)

    sur l’IPX il est possible d’assigner les entrées digitales à différentes tache (compteur, …) de choisir une entrée pour un relais du même IPX. sur les X8R les entrées digital ne peuvent servir à rien d’autre que piloter les relais.

    TOREGREB je pense que pour faire ce que tu évoques c’est possible en passant par une entrée virtuel mais je n’ai pas testé car je n’ai qu’une seul IPX

  3. Pingback: Notre Veille : IPX 800 V4 - Présentation / Test / Avis -

  4. Bonjour. Je m’interroge sur le délai de retour d’état dans le cas d’une intégration avec Jeedom ? C’est déterminé par une fréquence d’interrogation paramétrée dans le plugin, comme c’est le cas pour la V3 ? Alors ça manque un peu de réactivité…

    • Bonsoir,

      C’est sur une des copies d’écran, ok pas la plus lisible, je te l’accorde. Il y a un délais d’interrogation en secondes, par défaut il est sur 1 seconde ;).

      Comme sur ma copie d’écran, pour ma part, je met ça à 15 secondes, ça me suffit amplement

  5. Bonsoir,

    merci pour cet article bien ficelé.

    Envisageant de refaire l’électricité dans ma maison, je m’étais posé la question (rapidement hein…) d’utiliser ce type d’équipement et je dois avouer que maintenant je suis presque convaincu.
    Pour valider totalement, j’aimerais savoir si il existe une possibilité de sauvegarde/restauration des configurations de l’IPX?

    Encore merci et vivement les prochains articles.

    • Bonsoir,

      Oui, bien entendu, c’est un manque dans l’article, tu fais bien de le pointer du clavier.
      Il y a un menu pour la sauvegarde restauration, extrêmement simple.

      Je viens d’ajouter une section sauvegarde/restauration dans l’article pour que tu es une idée de la simplicité pour ces deux actions.

      Merci pour tes encouragements

  6. sebastien thouvignon le

    Superbe article.
    Petite question sur une fonction, est-il possible grâce a un ipx et jeedom, de dire que quand on appuie sur le BP, ça ne coupe pas le relais mais ça éteint la lampe( qui sera une ampoule HUE). et ensuite de piloter aussi les relais du coup depuis jeedom?

    • Hello Seb,

      Merci pour l’article.

      Concernant ta demande, ça concernant les entrées qui doivent être remontées dans Jeedom.
      Pour le coup, je n’ai pas testé cela.

      Dans l’idée il faudrait :
      Jeedom voit que l’entrée X est appuyée (via le BP)
      Scénario déclenché dans jeedom pour éteindre la HUE
      Pilotage des relais depuis jeedom toujours opérationnel.

      L’entrée 1 n’est pas liée par défaut au relais 1 par exemple.
      C’est dans les scénarios de l’IPX que tu gère ça.

      Tu peux dire que l’entrée 1 s’occupe du relais 1 et 8 si tu as envie via les scénarios de l’IPX.

      Les scénarios de l’IPX peuvent être assez poussé, mais je n’ai pas eu besoin de me pencher sur ce cas là.

      Est-ce que je réponds à ta question ?

  7. Super réponse merci.
    Ça évite de couper la phase au hue et de perdre la mémoire de la dernière couleur et intensité en cas d utilisation d un inter supplementaire sans fil

  8. Pingback: Bilan de la Semaine 14 - La Domotique de Sarakha63

  9. juste pour apporter un complément de réponse :
    vu que la fréquence de mise à jour est de 1 seconde, tu risque d’avoir de la latence.

    Autre solution, pour gérer de la lumière sans fil avec l’IPX, utiliser les mi-light (rien a voir avec Xiaomi hein) car CGE l’a intégré dans les plugin, et cela se pilote aussi depuis Jeedom. A ce moment la plus de latence. En plus, les mi-light c’est nettement moins chère que HUE !
    Moi j’ai revendu toutes mes hue pour faire ça et je suis bien content, tu peux piloter des ruban led de 5-6m, des spots rgb, et autre ampoule, …
    Si tu penses devoir gérer bcp de point lumineux, alors il faudra surement envisagé d’ajouter des entrée digital à l’ipx …

  10. Bonjour,

    Merci pour ce super article. J’ai une petite question car j’ai une VMC à branché sur l’IPX mais j’ai 3 vitesses, auriez vous une idée pour faire le branchement des 3 vitesses? Je vais contrôler tout ça via une sonde de température et d’humidité.

    Merci pour votre aide

    • Bonjour Franck,

      Pour une 3 vitesses, c’est une très bonne question. En direct sur l’IPX, à part consommer 3 relais (pour que chaque relais puisse gérer une vitesse) je ne vois pas là comme ça.
      Vu que les relais n’ont pas de position à 0, c’est un peu bloquant.
      Peut-être qu’un montage électrique en sortie des relais de l’IPX le permettrait, mais là, ça dépasse mes compétences et de loin

      Désolé de ne pas savoir plus t’aider.

  11. Merci pour ta réponse.

    Effectivement moi aussi je ne voie pas d’autres possibilité que de prendre 3 relais différents (Très consommateur snif), mais cela permet aussi de mettre la VMC sur Arrêt si besoin même si cela n’est pas recommander.

Laisser un commentaire