Bonjour à tous, c’est Mathieu. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble comment installer Jeedom, et bien commencer avec. En effet avec l’équipe on a décidé de faire en plus des tutos cas d’usages de faire des tutos généralités autour de la domotique.

Le matériel nécessaire :

Pour utiliser la solution domotique que nous avons choisie, à savoir Jeedom, il nous faut :

  • Raspberry pi 3
  • Son alimentation
  • Une carte micro SD de 8Go minimum (choisissez une carte de qualité, ça va être notre disque dur).

Un kit est disponible chez amazon ici.

La préparation de la carte :

Tout d’abord, on va télécharger la dernière version de Raspbian ici.

Pendant le téléchargement, nous allons préparer notre carte pour recevoir ce système d’exploitation. Dans un premier temps, il nous faut formater cette carte. Pour réaliser cette opération, nous allons utiliser le petit logiciel SDFormatter. On choisit un formatage complet (FULL OverWrite), et c’est parti.

JeedomEnsuite, nous allons installer le Raspbian téléchargé. Pour ce faire, nous allons télécharger le logiciel Etcher ou Win32DiskImager : vous sélectionnez l’image à écrire, et votre carte précédemment formatée, et paf, vous écrivez.

JeedomUne fois votre système installé sur votre carte SD, il va nous falloir activer le SSH. Le quoi ? Le SSH, c’est un protocole de communication sécurisé qui vous permet de contrôler votre Pi à distance. Pour cette étape, rien de bien compliqué. Vous ajoutez un fichier vide à la racine de votre carte Sd nommé ssh, sans extension. Dans affichage, cochez « afficher les extensions », puis créez un nouveau fichier texte, puis renommez-le en ssh, sans le .txt.

Jeedom Jeedom Jeedom

Une fois cette opération terminée, vous pouvez insérer votre carte dans votre raspberry Pi. Connectez ce dernier au réseau de votre maison en RJ45, et brancher le avec l’alimentation. Maintenant, vous allez chercher l’adresse de votre Jeedom (à non pas encore) Raspberry sur votre réseau. Vous pouvez utiliser soit votre box internet, soit votre routeur, soit un scanner réseau. J’aime bien celui-là.

Jeedom

Installation de Jeedom :

Votre Pi doit être prêt. Vous allez vous y connecter en SSH. Pour cette opération vous aurez besoin du logiciel Putty, et de l’adresse IP de votre Jeedom. Dès lors, vous pouvez ouvrir Putty, et vous connecter à votre Pi, en utilisant les identifiants : pi / raspberry

Jeedom

Ensuite, validez l’alerte relative à la sécurité.

JeedomEnfin, pour installer Jeedom, vous aurez juste à lancer la commande suivante :

wget https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh

chmod +x install.sh

sudo ./install.sh

Maintenant, vous n’avez plus qu’à attendre que les étapes se déroulent correctement, jusqu’à obtenir le message suivant :

Et tant que nous sommes en SSH, nous allons en profiter pour passer une dernière commande :

apt-get install python-requests

Cette dépendance est nécessaire ou fonctionnement de nombreux plugins. Elle a été enlevée du script initial mais n’est pas toujours présente dans les dépendances des plugins.

Et profitons-en pour vraiment terminer cette configuration en SSH. Nous allons régler l’heure de notre Jeedom (pratique pour que nos historiques fonctionnent correctement.

Sudo raspi-config

Jeedom

Ensuite, vous validez le « 4 Localisation Options ». Ensuite, « I2 Change Timezone ». Puis vous choisissez « Europe ».

Jeedom

Enfin, vous choisissez « Paris ». Evidemment, c’est si vous êtes dans notre fuseau horaire. Si vous êtes en dehors de France métropolitaine, vous adaptez…

Configuration de Jeedom

Désormais, nous allons nous connecter à l’interface d’administration de Jeedom, en allant sur son IP (toujours la même). Les identifiants par défaut sont admin/admin.

Jeedom Ici, vous arrivez à la page principale de Jeedom. Alors pour l’instant, il n’y a rien, ne vous inquiétez pas, ça va se remplir.

Dans un premier temps, nous allons nous inscrire sur le market. C’est l’endroit où sont répertoriés tous les plugins disponibles pour notre Jeedom. Les plugins vous permettront de communiquer avec différents objets, sur différents protocoles…

Tout d’abord, rendez-vous sur le site du market : Ensuite, cliquez sur le bouton « s’enregistrer » en haut à droite.

Jeedom

Enfin, remplissez la page avec vos logins, noms, mot de passe… Vous avez votre compte market.

JeedomMaintenant, nous allons le lier avec votre Jeedom.

Dans un premier temps, nous allons remplir la page configuration du market. Pour ce faire, vous allez cliquer sur l’engrenage en haut à droite, puis configuration, et mise à jour. Ici, vous remplissez les identifiants market que nous venons de créer…

JeedomMaintenant,  votre compte « market » est pleinement opérationnel.

Création des premiers objets dans Jeedom

Les objets, dans Jeedom, sont des sortes de familles. Dans beaucoup de cas, un objet sera une pièce de votre habitation, ce qui nous permettra de classer nos futurs équipements par pièces afin d’organiser au mieux notre domotique. Ici, nous pouvons par exemple créer un objet « salle à manger », et un autre « chambre ».

Téléchargement de plugins.

Pour communiquer avec nos objets, il va nous falloir des plugins. Sur le market, vous en trouverez de toutes sortes, gratuits ou payants. Choisissez celui (ou ceux) qui vous intéressent et installez le.

Souvent, il vous sera demandé d’installer des dépendances. Ce sont des petits logiciels complémentaires à installer sur votre Raspbian nécessaires au bon fonctionnement du plugin. Installez-les en appuyant sur le bouton « dépendances ».

Je ne saurai que trop vous conseiller, si vous commencez la domotique, d’installer le plugin Xiaomihome, qui vous permettra d’équiper toute votre maison en capteurs de tout genre à un prix défiant toute concurrence.

Vous pouvez aussi jouer avec certains autres plugins : BLEA, Agenda, Vigilance Météo, Infos du jour, Téléinfo, et aussi EspEasy si vous êtes fan de DIY pour vos capteurs (article sur les nodemcu, sur un capteur de particules…)

Les écueils à éviter

Avant de faire une mise à jour, lisez toujours bien ce qui change (changelog) et ce qu’apporte cette mise à jour. Pour les plugins, les mises à jour ne sont pas toutes nécessaires et obligatoires. Si votre Jeedom fonctionne à merveille, ne cherchez pas à le faire moins bien fonctionner !!!

Ensuite, avant de poster votre question sur le superbe forum Jeedom, pensez à relire la documentation du plugin en question, et essayez de faire une recherche sur le forum pour voir si votre problème n’a pas déjà été traité et certainement résolu par quelqu’un.

Jeedom

Notez aussi qu’il existe des services packs, qui vous permettront pas mal de choses notamment un accès très facile de l’extérieur de chez vous sur votre Jeedom…

Conclusion :

Vous avez dans vos mains un formidable outil de domotique. Vous pouvez maintenant laisser libre cours à toutes vos idées pour organiser votre domotique et votre maison en général. Il n’y a de limite que votre imagination. J’espère que cette introduction sur Jeedom vous a plu. Nous aborderons la prochaine fois les scénarios.



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 35 ans, et je vis à Limoges. Je suis prof d'EPS, et passionné de domotique. Amateur de DIY et de bricolage, j'aime aussi la cuisine, le bon vin.

20 commentaires

  1. Bonjour, actuellement avec Jeedom sur serveur, je garde cette article pour ma prochaine installation de Jeedom sur RasPi (séparation des services). Je verrai bien si la démarche se déroule sans problèmes mais je pense que oui. Par contre, je trouve qu’il y a un manque au niveau sécurité avant la mise en service. C’est tout de même un serveur censé être sur internet. Même si c’est seulement de l’intranet pour le moment car il n’y a pas de partie configuration de redirection (peut-être à préciser dans l’article) mais cela n’empêche pas quelques pré-requis de sécurité à expliquer ou du moins faire quelques redirection vers des tutos pour fail2ban, du OTP, etc…
    Bonne continuation

  2. Bonjour,
    C est bien ce tuto mais pourriez vous intégrer directement la manière de procéder pour une installation sur disque dur? Car la micro sd pour de la domotique c’est pas conseillée .

  3. Bonjour Mathieu pour cet article intéressant et didactique. Je suis moi aussi intéressé par un article consacré à l’installation de jeedom sur un raspberry avec SSD ou autre disque digne de ce nom. La SD c’est à vous dégouter de la domotique.

  4. Perso je suis sur SD sandisk ultra 2 depuis plus d’un an et ca marche super bien.
    Merci pour le tuto qui va en aider plus d’un. Je vais pouvoir dire à des potes de tester.

  5. superbe article ….. encore !!!
    +1 pour les disk ssd en revanche. J ai essuyé les affres d un plantage sur carte SD – une ultra2 également yoyo – et j avoue que cela m a refroidi tres sérieusement quand a la solution jeedom sur un support si peu adapté
    je regarde actuellement vers des disk a priori adaptes pour PI qui ne sont pas trop onéreux – la solution d’un PI3 et d un disk pour le prix d’une box mini – et qui pourraient juste sécuriser l’installation

  6. bonjour
    après plusieurs essais d’installations j’ai toujours une erreur a l’étape 2 :
    Start step_2_mainpackage
    Bus error

    Could not install ntp ca-certificates unzip curl sudo cron – abort

    pouvez-vous m’aiguillez svp

  7. Pingback: Les scénarios dans Jeedom : bien débuter, quelques exemples.

  8. Bonjour MAZE17,

    Il faut saisir cette ligne avant l’installation des scripts d’installation de Jeedom :
    $ sudo apt-get install ca-certificates

    On devrais tous avoir cette situation, si cette commande n’est pas placée dans le script d’installation de Jeedom. J’ai eu à le faire pour chaque installation manuelle.

    • Merci de votre réponse

      Mais alors dois-je réinstaller complètement jeedom ou puis je taper cette commande dans le terminal sans rien désinstaller.
      Merci

  9. Bonjour,
    pour commencer je voulais remercier le tuto hyper utile pour le noob que je suis….
    Je rencontre le même soucis que maze, j’ai exécuté la commande (sudo apt-get install ca-certificates) pour installer les certificats , mais j’ai le même soucis…

Laisser un commentaire