Salut à tous, c’est Mathieu. Aujourd’hui, nous allons discuter un peu autours de la domotique. Je vous ai maintenant parlé de mon installation domotique sur ces trois articles (début, suite, fin). Je vais essayer de vous livrer mon avis, ma vision de la domotique. Normalement pas besoin de vous convaincre de l’utilité de la domotique, donc nous allons passer ce point. Mais je vais vous expliquer ce qui pour moi est le plus important. Et au fait, vous ne le dîtes pas mais je crois que Ludo va nous présenter sa domotique à partir de Jeudi, alors on pourra comparer nos points de vues différents…

Ma vision de la domotique : le côté gadget.

Alors oui, je l’assume je suis un technophile. Oui, un geek, mais c’est quand même plus beau, non ? Tout ce qui touche aux nouvelles technologies m’intéresse.

Ma vision de la domotique

Au début, je m’étais mis à la domotique pour fermer mes volets. Maintenant, ils s’ouvrent automatiquement le matin dès que quelqu’un est détecté devant un capteur de présence. C’est gadget mais c’est pratique…

Ensuite, il y a la gestion à la voie de la domotique. J’aimerai bien pourvoir discuter avec ma maison à la manière de Tony Starck dans Ironman. Bon ce n’est pas pour encore, mais déjà nous pouvons contrôler pas mal d’équipements juste avec les assistants google. Là aussi, on est vraiment dans le côté Geek…

Enfin, il y a les petits plus inutiles mais totalement indispensables qui égayent vos journées. Votre maison qui vous donne la météo le matin au réveil sans que vous le lui demandiez, la balance qui vous met votre playlist, les plantes qui vous réclament de l’eau. Tous ces petits scénarios me font toujours rigoler.

Ma vision de la domotique : l’économie d’argent.

Alors, là, c’est pour moi un point intéressant, et très important. Pour faire très simple, je suis passé de 1500€ de consommation électrique par an, à environ 600€ en ce moment. Alors, c’est sûr que cette diminution n’est pas uniquement grâce à la domotique mais elle y a participé beaucoup. Fini de jeter l’argent par les fenêtres…

Ma vision de la domotique

Tout d’abord, j’ai listé tous les équipements qui consommaient beaucoup. Et j’ai essayé de voir comment baisser ces consommations. L’exemple le plus frappant était ma VMC. Mais comme je vous l’ai dit, je vous en parlerai plus en détail. Le simple fait de suivre sa consommation permet je trouve d’agir directement dessus.

Ensuite, mon abonnement d’électricité est Tempo. L’électricité « coute » plus ou moins chère en fonction des jours de l’année. Je suis donc notifié par ma Gateway Xiaomi pour m’indiquer de quelle couleur est le jour. Si nous sommes en jour « rouge », certains scénarios énergivores sont désactivés (chauffage dans la salle de bain le matin).

Enfin, tout mon éclairage est désormais contrôlable par ma domotique. Je peux donc éteindre toutes mes ampoules quand la maison passe ne mode « absent ». L’éclairage ne représente pas une grande partie de la consommation électrique mais souvent les lumières restaient allumées. Maintenant, ça n’arrive plus.

Ma vision de la domotique

Ma vision de la domotique : l’automatisation.

C’est la partie la plus importante de la domotique. Elle recoupe un peu les deux derniers paragraphes. J’en ai déjà parlé en début d’article, mais automatiser l’extinction des lumières est vraiment une bonne chose dans une maison avec enfants… Ensuite, certaines parties de ma maison sont en éclairage automatique. Finis les interrupteurs…

Ma vision de la domotique

Mon aspirateur passe aussi tout seul, à une certaine heure que j’ai définie, mais ne se lance pas si je suis présent.

Il y a aussi tous les automatismes sur le chauffage, et la régulation de ma vanne 3 voies. Ces automatismes me permettent un confort d’utilisation et en plus des économies au niveau du chauffage.

Enfin, la gestion automatique des volets est particulièrement pratique. Vous voulez regarder un film sur le vidéoprojecteur ? Pas de problème, vos volets se ferment tout seul. Il fait nuit dehors et il n’y a personne sur la terrasse (oui, ça serait dommage de rester bloqué dehors), vos volets se ferment aussi. Vous vous réveillez le matin, et il fait déjà jour, vos volets s’ouvrent sur toute la partie jour et laissent les derniers habitants dormir encore un peu.

 Ma vision de la domotique : la conclusion

Ce ne sont que 3 parties de la domotique, mais pour l’instant elles sont les plus importantes à mes yeux. Alors peut-être car je ne suis pas encore penché sur la sécurité et la vidéo-surveillance. Mais voilà, pour ces trois raisons, j’adore la domotique. Et allez tiens, je vais profiter pour remercier quelqu’un sans qui je ne serai pas là. Merci pour tout ce que tu fais pour faire avancer la domotique dans le bon sens et pour tout le monde, débutant ou expert. Et en plus d’être un vrai pro dans ton milieu, tu es un mec top. Merci mon pote, merci Ludo.



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 35 ans, et je vis à Limoges. Je suis prof d'EPS, et passionné de domotique. Amateur de DIY et de bricolage, j'aime aussi la cuisine, le bon vin.

6 commentaires

  1. La domotique, c’est un compromis entre confort de vie et chasse au gaspi. Ce que tu as fort bien résumé ici. Merci pour tes articles.

  2. Bonjour
    JE suis assez d’accord, mais la consommation des modules eux memes n’est pas si negligeable que cela (une 30 aines de modules qui consomment entre 3 et 5 watts chacun ) cela fait 150 W en continue 24/24 (soit environ 150€ a l’année). donc vis a vis de la commsommation electrique d’ampoule LED (entre 4-8w), le benefice (ampoule eteinte auto) est inferieur au surcout ce ces modules. Maintenant le coté pratique je suis d’accord ! quand à tous ce qui consomme bcp (chauffage electrique), c’est bien evidement très positif.

  3. Très bon résumé. J’avais moi aussi commencé la domotique par mes volets mais le coût des modules et le manque de simplicité à mes yeux, ont eu raison de moi. Je recommence à m’y intéresser de nouveau, grâce à Xiaomi et bien évidemment à vos articles. L’idée d’ouverture des volets suivant une présence, je n’y avais pas pensé, comme quoi vous m’êtes vraiment utile.

  4. Finalement j’ai la même vision que toi, j’ai commencé tout doux sans imaginer l’usine que ça allait devenir.
    Les volets battants pour moi, qu’il ne faut pas ouvrir si le vent souffle trop fort, d’où l’anémomètre. Suivant la saison et l’orientation, on ouvre pas certains volets le matin pour pas chauffer et on ferme les autres l’après-midi. Tout ça en fonction de la météo annoncée (ciel dégagé, soleil, pluie)
    Et les modules pour les plantes afin qu’elles ne crèvent plus de soif!
    Et la VMC qui tournait H24 à 25W/h, tout ça pour rien et en plus j’en ai deux. Maintenant elle s’enclenche en fonction de la tendance d’humidité des salles de bain ou en fonction du CO2 du Netatmo
    Et les bandeaux lumineux, les éclairages tamisées à l’heure où on est susceptible de regarder un film
    Et j’oubliais la gestion de la pompe de la piscine en fonction de la température de l’eau!
    Le chauffage avec les vannes thermostatiques PoPP
    Mais comment je faisais avant?
    Par contre je n’ai pas réduit ma consommation de 50% mais j’ai plus de confort. Avant je chauffais moins et inutilement, maintenant j’ai chaud dans les pièces occupées

Laisser un commentaire