Bonjour à tous ! Alors aujourd’hui un article un peu particulier. Comme vous avez du le remarquer le blog est en vacances et moi aussi par la même occasion. J’en profite pour faire les week ends des choses pour la maison et notamment l’extérieur pour des articles encore plus fou à la reprise. La section bon plan continue à vivre grâce à madame. J’en profite pour dire un MERCI à madame. Mais aujourd’hui je voulais vous parler de quelque chose qui me tient à cœur.  L’article s’appelle Papa sarakha63 courage vous allez comprendre pourquoi en lisant l’article jusqu’au bout.

Papa sarakha63 Courage

Papa Sarakha63 Courage

Alors les pères sont des êtres chers qui font ce que nous sommes. Alors certains collègues bloggers perdent leur Papa (courage encore à ce blogger qui se reconnaîtra s’il lit l’article). D’autres ne voient plus le leur. Alors le mien à moi il est fou. Lisez l’article vous comprendrez pourquoi.

Papa sarakha63 Courage

Alors mon père s’appelle Mohamed Sarakha il est Professeur des Universités et chercheur et je vous laisse deviner : ………. En Chimie ………. PhotoChimie plus précisément. Et oui les chiens font pas des chats.  Il a 54 ans (oui j’ai un Papa jeune).

L’arrivée en France

Il est d’origine Marocaine de Casablanca plus précisément. Son aventure commence lorsqu’il a 18 ans quand il doit quitter le Maroc pour venir en France dans l’espoir de faire des études et réussir. Il enchaîne trains, bus, bateau pour arriver à Clermont-Ferrand dans les années 81. A Clermont-Ferrand il entreprend ses études universitaires. Très rapidement il rencontre une jeune femme au rayon fruits et légumes du Mammouth Nord de Clermont-Ferrand (oui à l’époque les Auchan s’appelaient Mammouths), cette jeune femme : Roselyne de son petit nom est ma Maman.

Papa sarakha63 Courage

Oui il a charmé ma mère en l’aidant à choisir ses pommes

L’imprévu

De cette union d’amour va arriver un imprévu. Quelquechose d’imprévisible, pas spécialement voulu et lourd de conséquences, il s’agit de MOI. Et oui dans les années 83 ma Maman tombe enceinte. Alors resituons la chose :

  • Mon papa est en étude et ne touche pas un centime
  • Ma maman fait du petit boulot de secrétariat à temps partiel pour gagner une misère

Bien évidemment toutes les questions se posent sur cet imprévu. Mon père prend alors une décision qui va les lancer dans des années difficiles. Il décide de continuer ses études en s’y donnant à fond tout en acceptant la venue d’un nouveau SARAKHA. Seul moyen pour lui d’espérer avoir à terme une vie confortable.

Papa sarakha63 Courage

La suite des difficultés

Je vous épargne les étapes difficiles etc…. Mais les années passent et mon père fort de sa motivation obtient son master (maîtrise à l’époque) avec brio en étant major de promo (comme son fils le fera 20 ans plus tard 😉 ). La suite c’est obtenir la thèse. Une thèse il faut le savoir est financée. Sauf qu’à l’époque mon père ne s’est pas marié encore avec ma mère. Et à l’époque même en étant major de promo il ne peut pas avoir de thèse financée du fait de sa nationalité. Il prend donc encore une fois une décision folle : il accepte de faire 3 années de thèse non rémunérées et d’enchaîner avec 3 années difficile de plus. En effet sa seule motivation est de persévérer pour un jour peut être changer de vie.

Papa sarakha63 Courage

Il obtient sa thèse, obtient un poste et enfin en 1989 alors que j’ai déjà 5 ans il touche son premier salaire.

La nouvelle vie

A partir de là tout s’enchaîne il persévère et gravis les échelons un à un pour finir par à obtenir le statut de professeur des universités (à un âge très jeune) et par la suite obtenir le dernier échelon du dernier grade (ce qu’on appelle la classe exceptionnelle).  En gros il est arrivé au sommet de sa carrière avant 50 ans alors que 32 ans avant il arrivait limite à pied à Clermont-Ferrand sans diplôme en rêvant d’un “avenir”.

Papa sarakha63 Courage

Papa sarakha63 Courage

Spéciale dédicace Papa pour ta nouvelle folie après avoir joué au foot pieds nus

Pourquoi tout ça

Pourquoi je vous parle de tout ça. Tout simplement car un beau jour mon père qui est devenu sportif depuis une dizaine d’années (course à pied) s’est réveillé et s’est dit : “Tiens si j’allais à Casablanca en VÉLO et en SOLO”.

Papa sarakha63 Courage

Oui 2200 km en vélo en plein mois de Juillet avec à la clé la traversée de l’Espagne pas spécialement le pays le plus frais au mois de Juillet.

Papa sarakha63 CouragePapa sarakha63 Courage

Voilà le parcours. Après avoir équipé le vélo, acheté des panneaux solaires pour les batteries de téléphone etcc.

Papa sarakha63 CouragePapa sarakha63 Courage

Il a attaqué son périple vendredi dernier et aujourd’hui il devrait arriver pas loin de Valence. Les soirs il dort soit à l’hôtel soit en camping avec une tente.

Papa sarakha63 Courage

PAPA SARAKHA63 COURAGE ET MERCI

Alors je voulais faire cette article pour deux raisons :

  1.  Papa je sais que ton côté strict pour emmener ton fils le plus loin possible à donner des conflits diverses et variés entre nous. Mais sache une chose, je te dois énormément !!! Tu es un exemple de réussite sur certains points pour moi. Et pour tout ça je de dis “JE T’AIME” et “MERCI”
  2. Je tenais à partager son aventure. A l’heure ou j’écris cet article je ne sais pas où il est. Je saurai s’il est arrivé à son étape, si un camion ne lui est pas rentré dedans, s’il a tenu le coup, si son cœur de 54 ans bat toujours, ce soir quand il allumera son téléphone et m’enverra les photos de sa journée. Et pour tout ça PAPA je te dis “COURAGE” “TIENS BON” “TU VAS LE FAIRE

Quelques photos

Papa sarakha63 CouragePapa sarakha63 Courage

Papa sarakha63 CouragePapa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage Papa sarakha63 Courage

 

COURAGE ON EST TOUS DERRIÈRE TOI

Je donnerai les avancées de son périple sur la page facebook du blog ou le twitter

Hésitez pas à partager et écrire des commentaires que je me ferai un plaisir de lui faire lire. Et j’en suis sûr lui feront plaisir à lire.



Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m’appelle Ludovic Sarakha j’ai 32 ans et je suis habitant de Clermont-Ferrand. Concernant les études il faut savoir que bien que j’ai travaillé dans l’informatique (SSII internationale) et maintenant dans la domotique, j’ai un doctorat de Chimie des matériaux. Je suis un autodidacte passioné d'informatique, de domotique et de tout ce qui tourne autour des objets connectés

27 commentaires

  1. Pingback: Papa sarakha63 Courage -Tu vas le faire - 2200km en vélo et en solo - Domotique 34

  2. Salut,

    Bon courage à papa Sarahka, et impressionnante réussite.
    Ayant un fils geek, ca m’etonne que sont velo soit pas equipé d’un Gps afin de pouvoir le suivre en direct lol

  3. Merci pour cette tranche de vie personnelle. Ton père a l’air d’être un battant qui sait ce qu’il veut et qui fera tout pour réussir ! Même s’il semble, à travers ton article, que vous n’avez pas toujours été d’accord, il reste un excellent modèle à suivre ! Je lui souhaite tout le courage nécessaire pour réussir son périple en toute sécurité.
    Est ce qu’a la fin de son périple, vous pensez aller le rejoindre à Casa ?
    PS : toi aussi, tu es papa (2 fois)… c’est là que l’on se rend compte de ce que l’on est capable de faire pour nos enfants… même si cela n’est pas toujours bien compris par eux.
    Passez de bonne vacances, famille Sarakha !
    Et merci à vous deux pour tout ce que vous faite pour nous, jeunes padawans !
    Amicalement.

  4. Sacré périple, que cela soit dans la vie ou dans le velo!!!! bravo pour ce courage, cette motivation et le coeur a l’ouvrage qu’il semble mettre dans sa tete!!!!

  5. Bravo Papa Sarakha !!

    La démarche est cool, chouette en faite il n’y a pas de mots. :p
    Ce petit hors sujet domo fait du bien. J’ai hâte de suivre le périple de Papa sarakha !!

    Bon courage pour le reste et encore BRAVO !

  6. Pingback: Xiaomi et Jeedom : la combo ultime - Domotique de Lunarok

  7. Toute une vie visiblement à démontrer que l’avenir est dans le courage de se battre pour avancer, progresser.

    Laisser au sien ce souvenir, qu’il ne faut jamais s’arrêter et compter sur sa volonté.

    Souvenir aux siens, enfants, petits enfants…

    Bravo

  8. Blog Ca-Sert-A-Quoi.com le

    Bravo Papa Sarakha!
    Déjà faut le faire, mais en plus avec l’âge…
    chapeau! et courage!
    La prochaine fois, il faut demander au fiston une balise GPS pour suivre le périple en direct sur le blog 😉

    Et toi Sarakha tu atteins la cinquantaine pour le faire?
    😀

  9. Pingback: Notre Veille : Papa sarakha63 Courage -Tu vas le faire - 2200km en vélo et en solo - Blog.nord-domotique.com

  10. Bonjour,

    Et bravo pour ce témoignage !

    Au cas où, s’il à un smartphone de type Android, Google Maps permet maintenant de partager sa position de manière permanente. Comme le faisait “Google Latitude” en son temps.
    C’est transparent pour l’utilisateur, il a juste à activer une case et partager cela avec la famille.
    La géolocalisation est économique, car elle peut se baser uniquement sur la position via le réseau de l’opérateur.

  11. Pingback: Bilan des Semaines 29 et 30 - La Domotique de Sarakha63

  12. Bravo, bel exemple et belles photos !
    Face à un tel défi, nous et nos objets connectés, et autres “geekeries” en tout genre, sommes bien peu de choses.

  13. Bonjour Ludovic,
    Un peu le même parcours que ton papa, d’origine Franco-Marocaine, natif et grandi dans le sud marocain (Taroudannt), rapatrié à la mort de mes parents dans les années 80. Les premières années de galère et d’adaptation aux conditions de vie qui m’étaient inconnus.
    Alors mes amitiés à compatriote, ton cher papa.

Laisser un commentaire