Aujourd’hui on va parler des backups dans Jeedom. Ben si les fameuses sauvegardes Jeedom. Rhaaaa mais si ça :

Sauvegardes Jeedom

Pourquoi faire des sauvegardes Jeedom

Un système domotique devient très vite un élément indispensable voir crucial dans votre quotidien. Il faut donc le fiabiliser et le sécuriser le plus possible. Pour moi il y a deux choses cruciales :

  • Gérer une coupure de courant (on verra très prochainement le rôle d’un onduleur)
  • S’assurer d’avoir des sauvegardes
Ces deux points permettent d’éviter de transformer ça

Sauvegardes Jeedom

En ça

Sauvegardes Jeedom

En effet plus on est capable de repartir facilement d’un dernier état fonctionnel après un soucis technique, ou d’éviter de ne plus rien avoir à la moindre micro coupure de courant, plus la sérénité du foyer y gagne. Donc aujourd’hui comme le titre l’indique nous allons parler « Sauvegardes Jeedom ».

Sauvegardes Jeedom

Les sauvegardes Jeedom

Alors il faut le savoir Jeedom par défaut s’occupe lui même de faire des sauvegardes notamment la nuit et lors des mises à jour.

Sauvegardes Jeedom

Oui voilà c’est génial. Article fini ! A demain !

Sauvegardes Jeedom

Non c’est bon je vais détailler un peu plus

Mais pourquoi ?

Ben simplement car les sauvegardes automatiques ont un défaut majeur :

ELLES SONT STOCKÉES SUR LA BOX ELLE MÊME

En effet si votre SD se corrompt (dans le cas d’une box avec SD) ou si vous devez réinitialiser l’ensemble de votre système, ben vos sauvegardes partent en fumées avec.

Sauvegardes Jeedom

Mais non chérie ta mère est en sécurité dans le garage ne t’inquiètes pas

Les solutions

Alors vous allez me dire : « Ah ouais d’accord mais du coup comment on fait ? ». Alors il y a plusieurs solutions pour cela :

La première : La méthode manuelle

Sauvegardes Jeedom

Dans le menu général de Jeedom il existe un sous menu « Sauvegardes »

Sauvegardes Jeedom

Lorsque vous cliquez dessus vous arrivez sur une page multi-sections. L’une d’elle correspond à vos sauvegardes locales.

En cliquant sur le bouton télécharger vous pouvez télécharger sur votre poste le fichier de sauvegarde en question.

Voilà une fois fait vous pouvez la stocker ailleurs bien au chaud. Alors certes cette méthode est manuelle et il faut penser à le faire. Mais au final il vaut mieux revenir à une sauvegarde faites il y a une semaine que de repartir de zéro.

La deuxième : La méthode cloud

Sauvegardes Jeedom

Pour ceux qui ne se sente pas l’âme suffisamment carré pour penser à faire des sauvegardes régulièrement, Jeedom fourni la possibilité d’effectuer lui même des backups sur un serveur. Alors ce service à un coût (ben oui il faut bien payer les serveurs). Voici la grille tarifaire :

Sauvegardes Jeedom

Au final ce n’est pas si cher. Pour 2€ par mois vous avez la sérénité de pouvoir récupérer vos derniers backups. Et en cas de soucis un jour vous pouvez facilement restaurer un de vos derniers backups puisque Jeedom stock un certains nombres d’entre eux.Sauvegardes Jeedom

Voilà cette solution est simple ne coûte pas très cher et vous permet en cas de restauration complète de votre solution domotique de pouvoir remettre très facilement un backup sans même avoir eu à s’occuper de quoique ce soit. Si vous voulez souscrire, vous retrouvez cette possibilité sur le market Jeedom. Lorsque vous êtes loggué, il vous suffit de vous rendre sur votre profil et dans l’onglet « Mes backups » de choisir une durée.

Sauvegardes Jeedom

Ensuite dans Jeedom, dans le menu sauvegardes il vous suffit  de cocher la case « Envoyer les backups », comme sur le premier screen de ce paragraphe.

Une fois fait chaque jour un backup sera historisé sur le serveur. Je recommande fortement cette option pour toute personne ayant une Jeedom et ne possédant pas un Nas ou un serveur pour la méthode avancée. Il reste tout de fois la méthode une qui a l’inconvénient d’être dépendant de vous. Et on le sait tous, c’est le jour où on en a besoin qu’on va se rendre compte qu’on n’a pas fait de sauvegardes Jeedom depuis un moment.

La troisième – La méthode avancée

Cette méthode s’adresse à ceux qui possèdent un Nas ou un serveur. Si le mot samba vous évoque ceci :

Sauvegardes Jeedom

Dans ce cas trois solutions :

  • vous pouvez continuer à regarder cette danse enivrante et passer à la partie conclusion
  • vous pouvez passer directement à partie conclusion
  • sinon vous pouvez continuer à lire pour découvrir une autre définition

Dans la page Administration générale de Jeedom tout en bas vous retrouvez donc une section « Mise à jour et fichiers » si vous cliquez dessus vous retrouverez ceci :

Sauvegardes Jeedom

On retrouve ici plusieurs onglets. Deux sont particulièrement intéressants dans notre cas :

  • FTP (qui sera une nouveauté en 3.0)
  • Samba

Les deux correspondent à des méthodes universelles qui permettent à un système de se connecter à un autre pour y déposer ou y récupérer des fichiers. Il y en a d’autres bien évidemment mais ces deux là sont très répandues.

Donc vous l’aurez compris grâce à cela vous pouvez donc faire en sorte que vos backups soient automatiquement sauvés sur votre Nas ou votre serveur.

Dans mon cas j’utilise Samba (mais c’est quasiment la même chose pour FTP) sur mon Nas Synology configuré comme cela :Sauvegardes Jeedom

  • on retrouve l’ip de mon nas
  • l’utilisateur
  • le mot de passe
  • deux champs qui composent le chemin où je veux sauver mes backups

Ensuite il faut se rendre dans le menu « Sauvegardes » de Jeedom pour activer les sauvegardes via samba.

Sauvegardes Jeedom

Dans mon cas on peut voir que j’ai déjà des backups de disponibles qui sont donc prêts à être restaurés. Si vous voulez aller plus loin sur la configuration côté Nas Synology, je ferai un article pour le détailler (n’hésitez pas à le dire en commentaire).

Conclusion

Voilà j’espère vous avoir ouvert les yeux sur la nécessité d’avoir vos sauvegardes ailleurs que sur la box elle même. Vous pouvez dès à présent tester la méthode manuelle et je vous y invite, afin de récupérer dès maintenant une sauvegarde. Pour ceux qui se sentent pas à l’aise, n’hésitez vraiment pas à mettre 2€ par mois pour un stockage sécurisé / automatique et sans gestion de votre part pour un backup cloud Jeedom. Si vous êtes dans ce cas là rendez-vous dès maintenant sur votre profil market pour activer l’option. Pour les plus geeks d’entre vous, je vous laisse vous aventurer et jouer avec le FTP et/ou le Samba.

Et n’oubliez pas quoiqu’il en soit :

PROTÉGEZ VOS BACKUPS

 

Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m’appelle Ludovic Sarakha j’ai 32 ans et je suis habitant de Clermont-Ferrand. Concernant les études il faut savoir que bien que j’ai travaillé dans l’informatique (SSII internationale) et maintenant dans la domotique, j’ai un doctorat de Chimie des matériaux. Je suis un autodidacte passioné d'informatique, de domotique et de tout ce qui tourne autour des objets connectés

105 commentaires

  1. Hello, c’est un des premiers trucs que j’ai mis en place il y a plus de 2 ans, c’est effectivement super important ! Merci pour l’article et @+++

  2. Très bien tes articles Sarakha63….et avec de l’humour en plus…
    Chez moi ,je n’ai pas l’onglet FTP !! dommage c’est le seul qui m’aurait intéressé !!
    Y a t’il une raison !! problème de config !!!

  3. Moi je voudrais utiliser le FTP contrainte de mon vieux n’as. Mon problème c’est que je n’ai pas l’onglet FTP. Je suis en jeedom 2.4.6.

  4. Super article, comme d’habitude.

    Je viens de mettre en place la sauvegarde Samba vers mon NAS. Mais il n’y a pas moyen de vérifier que le paramétrage est bon ? Ou de forcer la sauvegarde ? Car normalement, mon NAS n’a pas besoin de user/password mais quand je vais dans la section Sauvegarde, j’ai juste coché l’option Sauvegarde Samba.

    Sinon, je verrai demain si le backup s’est fait.

  5. C’est bon, ça marche, j’ai téléchargé les fichiers locaux et je les ai copié sur mon NAS et Jeedom les voit bien.

    Encore merci pour cet article vraiment très pratique !!

  6. Super article comme d’habitude 😉 Je serais pas contre une explication d’une intégration plus poussé du NaS dans Jeedom 🙂

  7. Est il possible afin de limiter les accès sur la sd d’installer l’os sur un disque dur ? Ça pourrait faire l’objet d’un futur tuto par exemple , les rpi sont des tueurs de sd .

    Bonne journée et merci pour ton site 😉

  8. Merci pour ton article, encore super intéressant et bien fait !
    Pour ma part, j’avais mis en place une solution de sauvegarde avec Dropbox en utilisant le plugin qui va bien et ça fonctionne encore très bien, même si le plugin est marqué ‘Obsolète’. La seule contrainte est qu’elle est cumulative et ne supprime pas automatiquement les vielles sauvegardes. Et comme j’ai un compte gratuit et limité de Dropbox, je dois (tous les 15 jours) supprimer manuellement les anciennes sauvegardes pour ne conserver que les 3 dernières.
    Je vais me pencher sur ta méthode avec Samba pour la faire sur mon NAS, en plus de celle sur Dropbox.

    Maintenant, je serais intéressé pour un tuto sur la restauration de la SD à partir de la sauvegarde… Est-ce aussi simple que de recopier la sauvegarde sur la SD avec Win32DiskImager ? Ou y-a-t’il d’autres manips à faire pour retrouver la config fonctionnelle ?
    Merci Sarakha pour tes réponses !!

    Belle journée !!

  9. Perso j’ai mis en place un RSync du dossier de backup avec mon NAS afin que le nombre de backup ne soit pas trop important et qu’il ne nécessite pas de faire un nettoyage manuel des backup sur mon NAS

  10. Petite question, est-ce que, lorsqu’on fait la sauvegarde sur le NAS via Samba, jeedom sait gérer la suppression des sauvegardes anciennes lorsqu’on sature l’espace disque?

    Merci pour l’article 🙂

  11. Bonjour,
    Je viens d’essayer de mettre en place la sauvegarde sur un espace partagé sur mon NAS (QNAP TS-251).

    paramétrages :

    Samba active : oui
    IP : 192.168.1.199
    User : admin
    Mot de passe : Chut, c’est un secret
    Partage : \\192.168.1.199\homes
    Chemin : \odupont\jeedom\backup

    Le partage fonctionne, il est accessible depuis les autres postes de mon réseau.

    J’obtiens l’erreur suivante quand je reviens dans le module des sauvegardes :

    Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => \192.168.1.199homes: Not enough ‘\’ characters in service )

    les logs donnent :

    [2017-04-13 08:57:52][ERROR] : Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => 92.168.1.199homes: Not enough ‘\’ characters in service )
    /!\ Error on shell exec, return value : 1. Details : Array
    (
    [0] =>
    92.168.1.199homes: Not enough ‘\’ characters in service
    )
    /!\OK

    Une petite idée ?

    A votre bon cœur, Messieurs / Dames !!!!

    Cordialement.

    • Impec, cela fonctionne.

      Pour que la « sauvegarde » s’affiche dans la liste des sauvegardes disponibles, il faut faire un « rafraichissement » de la page Web.

      Merci

  12. Merci pour ton article qui tombe à pic ! Je viens enfin de recevoir mon RPI3 et c’est un des trucs que je voulais mettre en place avant de trop avancer dans la mise en service de Jeedom.
    Disposant d’un NAS Syno aussi, je suis fana pour que tu développes cette partie aussi .
    Idem les autres commentaires dans le cas d’un crash de la microSD. On fait comment ?!?!
    Un autre point que j’ai lu dans les commentaires, installer l’OS sur un DD externe (type SSD pour que ça rame pas trop), c’est possible ? Avantage / Inconvénient ?
    Merci également pour le temps que tu prends à rédiger tous tes tutos et avec toujours autant d’humour. Ça fait du bien.
    Je pense que les psy devraient recommander la lecture de tes articles comme remède à la morosité !

  13. moi je n’ai pas testé avec des slash / mais en doublant les backslash \\ ça fonctionne…
    ça donne : \\\\192.168.1.199\\homes
    et peut etre : \\odupont\\jeedom\\backup

    Au passage, merci pour l’article, j’avais même pas remarqué l’onglet samba…

  14. Merci pour l’article.
    Qu’en est-il pour faire des sauvegardes sur Dropbox? Avant c’était possible via le plugin DataTransfert maintenant il est devenu obsolète mais j’ai pas trouvé qu’est ce qui le remplaçait pour les transferts vers Dropbox.

  15. Quand tu vas dans le menu pour configurer ta sauvegarde, tu auras ce message en rouge, au niveau de la partie « Samba » :
    Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => session setup failed: NT_STATUS_LOGON_FAILURE )
    😉

  16. Vincent MOREAU le

    Moi je viens de mettre en place un backup en utilisant rclone qui permet via le plugin Script et un scenario d’effectuer une sauvegarde programmée sur Dropbox. L’option ‘delete’ permet même de gérer le ménage sur Dropbox en fonction de l’ancienneté des backup

  17. J’ai cette erreur et manifestement impossible de se connecter au nas avec le protocol SAMBA
    SAMBA est bien actif sur mon syno, j’ai testé avec une appli de telephone en local

    Si quelqu’un à une idée je suis preneur

    Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => )

  18. Quillier Nicolas le

    Et hop, Jeedom Smart configurée pour la sauvegarde Samba. C’est vrai que c’est important, mieux vaut y penser AVANT d’en avoir besoin 🙂
    Effectivement peut-être qu’en complément on pourrait faire un scénario script qui supprime les N sauvegardes les plus anciennes, ce serait cool!

  19. Salut Sarakha! Mon RM2 Pro apprend correctement les commandes de la télécommande RF 433,92 MHz de mon brasseur d’air via l’App Broadlink. En revanche, silence radio avec le plugin Broadlink sur Jeedom (ça fonctionne avec l’IR bien sûr). Sur l’App, je sélectionne Apprendre Unique puis Sweap Frequency. Et c’est ce Sweap Frequency qui fait que ça fonctionne…. un lien avec mon problème ? Merci de ton aide.

    • Oups,

      Mon message se voulait être une réponse à David !

      Le message d’erreur est « Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => ) »

  20. Encore un très bon article , j’ai un syno ds210j je vais essayé en espérant qu’il ne soit pas trop vieux et qu’il bug

    Merci sarakha

  21. Bonjour j’ai eu la meme error, la commande smbclient n’était pas connue sur le Jeedom.

    Solution :
    Se connecter en SSH sur Jeedom, puis
    – sudo apt-get update
    – sudo apt-get install smbclient

    Et ca marche nickel après. 🙂

  22. Sympa cette 3ème fonction quand on a un NAS.
    En revanche je galère avec le nom du dossier où je veux stocker. J’ai bien mis des « / », j’ai mis des noms de dossiers sans espace, mais je me prends encore une erreur

    Domain=[WORKGROUP] OS=[Windows 6.1] Server=[Samba 4.4.5]
    [2017-04-14 17:42:37][ERROR] : Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => NT_STATUS_NO_SUCH_FILE listing \CloudStation\Clouds\Dropbox\Applications\XavJeedomBackup92.168.1.44 )
    /!\ Error on shell exec, return value : 1. Details : Array
    (
    [0] => NT_STATUS_NO_SUCH_FILE listing \CloudStation\Clouds\Dropbox\Applications\XavJeedomBackup92.168.1.44
    )

    Une suggestion ?

  23. Hello,

    pour l’erreur “Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => )”, en lançant un backup manuel, chez moi on voit qu’elle est dû a l’absence du binaire smbclient.

    Je suis sur une install DIY (mais conforme aux docs jeedom), et j’ai résolu le pb en me connectant en ssh sur mon jeedom et en faisant :
    apt install -y smbclient

    Et le pb est résolu dans les logs:
    Envoi de la sauvegarde dans le cloud SambaDomain=[LAN] OS=[Windows 6.1] Server=[Samba 4.4.5]
    putting file backup-jeedom-2.4.6-2017-04-14-17h55.tar.gz as \Backups_-_Jeedomackup-jeedom-2.4.6-2017-04-14-17h55.tar.gz (110704.7 kb/s) (average 110704.7 kb/s)
    Domain=[LAN] OS=[Windows 6.1] Server=[Samba 4.4.5]
    OK

  24. Salut
    merci pour ce auto super utile. Je galère pour le backup sur mon NAS. J’ai mis à jour samba mais j’ai quand même toujours cette erreur :

    Domain=[WORKGROUP] OS=[Windows 6.1] Server=[Samba 4.4.5]
    [2017-04-14 18:09:14][ERROR] : Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => NT_STATUS_NO_SUCH_FILE listing \OUTLOOK )
    /!\ Error on shell exec, return value : 1. Details : Array

    Sachant que j’ai mis un / comme dossier et qu’il n’a pas l’air de comprendre
    Si je mets un nom de dossier, même erreur.

    une suggestion ?

  25. De mon coté ca passe avec sur mon Syno et j’ai tjs le message « Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => ) » avec les \\ et les //

  26. Damien Lavorel le

    Merci pour tes posts toujours au top
    J’ai malgrés tout une petite question:
    On peux faire marcher ton tuto pour transférer le backup vers une freebox?

  27. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ce tuto !

    Je suis sur Jeedom sur RPI3 et sauvegarde sur Synology.

    Idem que pour certains, j’ai une erreur « Error on shell exec, return value : 1. Details : Array ( [0] => )  »

    Merci pour votre aide,

  28. Ugh, Grand Sarakha !
    Merci pour cet article (assez drôle de parcourir tes tutos APRES avoir lu « Ma vie aux côté de », j’ai désormais l’impression de te voir écrire 😐 ).
    Je m’autoproclame « +1 » pour t’encourager à développer le dark side of the NAS.
    D’autre part, en entrevoyant ta config (et le nombre de personnes qui réagissent sur le NAS Synology), je me demandais si tu pourrais éclairer la communauté au sujet de l’HTTPS. On semble être un certain nombre à accumuler NAS+Raspi sur un même réseau, lui-même accessible par DynDNS. Accéder à toutes les machines grâce au NAT c’est pas trop compliqué… mais quand on commence à jouer avec les certificats pour l’HTTPS, perso je coule 😀
    Remarque la tournure « éclairer la communauté » qui ne sonne pas du tout « HEEEELP, aide-moiiii » XD
    Bonne journée d’avril à toi et ta petite famille qui-est-de-moins-en-moins-petite.

  29. Merci Sarakha 🙂

    j’ai néanmoins un comportement étrange…

    quand je lance une sauvegarde manuelle, je vois bien le fichier qui grossi sur mon partage réseau puis il disparait 🙁

    si je crée un fichier fictif manuellement dans le share, je le vois bien dans les « sauvegardes disponibles » mais il l’efface après une sauvegarde manuelle.

    ca serait à cause de la sauvegarde manuelle ? l’automatique se comporte peut-etre différemment… ou alors une question d’effacement d’anciennes sauvegarde qui plante (le directory est pourtant vide) ou de limite d’espace utilisé ? celle-ci s’applique-t-elle à un partage réseau ?

    merci d’avance,

    Nebz

  30. Non ca le fait aussi avec 1000 et en augmentant le nombre de sauvegardes…

    l’effacement se passe lors des deux lignes « Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 3.0.14a] » qui suivent la copie sur le share :

    [START BACKUP]
    ***************Lancement de la sauvegarde de Jeedom le 2017-04-18 12:41:57***************
    Envoi de l’événement de début de backup…OK
    Sauvegarde des fichiers…
    OK
    Suppression du fichier d’identification de la base de données…OK
    Vérification de la base de données :
    jeedom.connection
    note : The storage engine for the table doesn’t support check
    Sauvegarde de la base de données…
    Création de l’archive…
    OK
    Nettoyage des anciennes sauvegardes…OK
    Limite de la taille totale des sauvegardes à 1000 Mo…OK
    Envoi de la sauvegarde dans le cloud Samba
    Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 3.0.14a]
    putting file backup-Jeedom-2.4.6-2017-04-18-12h41.tar.gz as \JeedomBackupackup-Jeedom-2.4.6-2017-04-18-12h41.tar.gz (9326.4 kb/s) (average 9326.4 kb/s)
    Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 3.0.14a]
    Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 3.0.14a]
    OK
    Nettoyage du dossier temporaire…
    OK
    Nom du backup : /var/www/html/core/php/../../backup/backup-Jeedom-2.4.6-2017-04-18-12h41.tar.gz
    Envoi de l’événement de fin de backup…OK
    ***************Fin de la sauvegarde de Jeedom***************
    [END BACKUP SUCCESS]

  31. C’est réglé, j’ai été voir dans le code, il y a un test de timestamp de fichier, ma destination samba n’était pas à l’heure 🙂

  32. Attention: le backup n’est pas toujours complet.

    En effet, un grand nombre de plugin sont développés sans suivre le template fourni. Les développeurs ne mettent pas les images où il faudrait dans l’arborescence du plugin. Et donc la sauvegarde ne les prend pas en compte.
    A la restauration, on se retrouve avec un plugin où il manque des images. Ca se voit facilement en se rendant sur la page du plugin, et là on constate que les vignettes des modules ont disparus et replacés par l’icône caractéristique d’une image manquante.
    Pour corriger le problème, on est obligé de ré-installer les plugins concernés pour retrouver les images associées. Quand on a plus de 40 plugins installés et que l’on est obligé de réinstaller une vingtaine à cause de ce problème. En plus, on le constate tout de suite.

    J’ai ouvert un ticket à ce sujet: https://github.com/jeedom/issues/issues/209

    J’espère que seules les images sont concernées par ce problème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.