Aujourd’hui partons à la découverte de Slic3r (oui moi non plus je sais pas le prononcer….). On peut dire que ça sera votre 2eme meilleur ami après octoprint.

Slic3r : c’est quoi ton truc ?

C’est un logiciel qui permet à partir des model 3d (les fameux STL) en gcode.

Tu peux pas parler francais ?Slic3r : premiers pas

Je vais décoder :

  • stl : c’est le fichier du model 3D à imprimé, en gros il donne les contours de l’objet. On peut les trouver sur des sites type https://www.thingiverse.com
  • gcode : ça c’est un fichier texte qui contient les déplacements que l’extrudeur doit faire pour imprimer l’objet. C’est ce gcode qu’il faut envoyer à octoprint (ou mettre sur la carte SD) pour que l’imprimante imprime l’objet

Je suis sur vous commencer à comprendre maintenant Slic3r va vous permettre de passer du stl au gcode !!!

Ok c’est super simple ton truc

En faite non car cette conversion est vraiment complexe en faite il faut :

  • calculer le remplissage de l’objet (rappelez vous le stl c’est que les contours), en fonction du motif choisis et du taux de remplissage
  • calculer les déplacements de la tête pour ne jamais redescendre (on imprime toujours en montant)
  • optimiser les déplacement au mieux
  • prendre en compte tous les paramètres de fils, de tête d’impression et autre

Installation

La c’est simple, il suffit d’aller la et de télécharger la version pour votre OS (si il vous demande 32 ou 64bits tester d’abord la 64bits). Ensuite vous avez juste à décompresser le zip et lancer l’exécutable (slic3r.exe pour windows).

Configuration

Au premier lancement vous allez avoir un petit wizard (pour mettre les options de base), on va le faire ensemble :Slic3r : premiers pas

Rien à faire ici a part cliquer sur next (sinon ben vous irez pas plus loin…)

La je laisse par défaut pour mon imprimante (je pense que ce réglage est valable pour la plupart des imprimantes)
Slic3r : premiers pas

La vous configurez la forme et la taille de votre plateau (la forme est souvent rectangulaire quand même) ainsi que l’origine. Exemple pour moi le plateau est rectangulaire de 20cm*20cm j’ai donc mis 200 par 200.

Ici c’est super important c’est le diamètre de votre extrudeur, pour moi c’est 0.4mm. Pourquoi c’est important ? Car c’est grâce à cette valeur que slic3r va calculer le débit en fonction de la vitesse de l’extrudeur et donc gérer l’épaisseur des couches.

Slic3r vous demande sur cette écran le diamètre de votre, si comme moi vous utilisez sur ice (pour moi c’est le meilleur rapport qualité/prix) alors le diamètre est de 1.75mm.Slic3r : premiers pas

La c’est la température de l’extrudeur, pour le ice je mets 200°CSlic3r : premiers pas

Malheureusement pour moi actuellement mon lit est froid (je parle du lit de l’imprimante bien sur) donc ben c’est 0.Slic3r : premiers pas

Comme le dit Slic3r FELICITATION vous avez fini de configurer les paramètres de base vous pouvez donc dès maintenant créer votre premier gcode !!!

Création du premier gcode

Une fois que vous avez récupéré les fichiers que vous voulez imprimer de thingiverse par exemple vous devez le décompresser puis trouver le ou les fichiers stl (en général dans le dossier files) puis le glisser déposer dans slic3r (vous pouvez aussi le faire en cliquant sur le bouton add en haut à gauche puis en allant sélectionner votre fichier).Slic3r : premiers pas

Voila vous avez ajouter votre objet (fichier stl) dans slic3r (ici j’ai pris un objet qui permet de ranger clef USB et carte SD/micro SD). Cliquer ensuite sur export G-code et voila vous avez votre g-code pour l’envoyer à l’imprimante

Partie plater

On va regarder la partie “Plater”

Les onglets


Slic3r : premiers pas

La rien d’extraordinaire c’est la vue 3D de ce qu’il va imprimer, vous pouvez la faire bouger et même zoomer.

Slic3r : premiers pas

Ici la vu 2D de l’objet (vu d’en haut), ca permet par exemple de voir si celui-ci sort du plateau

La preview vous permet de voir en 3D chaque étape (couche) de l’impression, vous pouvez choisir la couche à l’aide du curseur à droite

Slic3r : premiers pas

La même chose qu’avant mais en vu 2D.

Les boutons et informations

Voila pour les onglets maintenant regardons un peu les options : Slic3r : premiers pas

La vous avez les boutons principaux pour agir sur le/les objet(s) à imprimer :

  • Add : permet d’ajouter un objet à l’impression (fichier stl)
  • Delete : supprime l’objet sélectionné (l’objet sélectionne apparaît en vert, vous devez le sélectionne pour avoir accès au bouton delete)
  • Delete All : supprimer tous les objets
  • Arrange : réorganise les objets au mieux
  • +/- : permet de dupliquer l’objet sélectionné (ou de le supprimer avec – )
  • rotation : permet de faire tourner l’objet sélectionné
  • scale : permet d’agrandir ou rétrécir l’objet sélectionné (je m’en sers par exemple si celui-ci dépasse sur plateau)
  • split : permet de séparer l’objet sélectionné si celui-ci contient plusieurs partie
  • cut : permet de séparer en 2 parties l’objet sélectionné sur l’axe des Z (le vertical)
  • settings : paramètre avancé de l’objet sélectionné

Slic3r : premiers pas

Ici vous retrouver les profils qui seront utilisé pour l’impression (je reviendrais sur les profils et leur configuration dans un prochain article). Vous avez aussi les boutons pour exporter en STL (si par exemple vous avez coupé votre objet ou changé la taille de celui-ci et que vous souhaitez le conserver) ou en g-code. Enfin tout en bas vous avez quelques détails sur l’objet comme ses dimensions (en mm), le volume approximatif….

Voila pour ce premier tour de slic3r, je ferais un 2eme article pour la partie configuration avancée au niveau des profils.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Je m'appelle Loïc, j'ai 29 ans et j'habite Lyon. Je suis ingénieur en informatique diplômé de l'INSA de Lyon et je travail actuellement dans SSII spécialisé dans l'administration de systeme informatique (en particulier SAP). Je suis passionné de domotique (je suis l'initiateur du projet opensource Jeedom) et de nouvelle technologie. J'aime aussi cuisiner et bricoler et plein d'autre trucs....

3 commentaires

  1. Bonjour. Quelles différences notables voyez vous avec Cura ?
    D’autant plus que la dernière version de cura, la 2.7, permet de dialoguer directement avec octoprint. Mais je suis peut-être hors topic.
    En tout cas, encore un bien beau tutoriel.

    • Slicer gère bien mieux que Cura les supports et les points de reprise entre chaque couche. En gros meme reglage meme impression le resultat est visuellement meilleur avec slicer. J’ai personnellement tout essayé meme simplify. Simplify je lui reproche juste une mauvaise gestion des points de reprise

  2. Pingback: [R] Slic3r : niveau 2 - La Domotique de Sarakha63

Laisser un commentaire